11172017Headline:

Côte d’Ivoire: La vérité sur le 1er emprisonnement de Soul To Soul à la MACA

La vérité sur le 1er emprisonnement de Soul To Soul à la MACA: Ce fut le 23 Décembre 1996, sous le régime du Président Henri Konan Bédié et non en 2000, sous le Président Laurent GBAGBO

Depuis sa cellule de la MACA, Souleymane Karamaté Koné alias « Soul to Soul », le chef du protocol…e du Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, écroué pour une affaire sensible de découverte d’une cache d’armes pendant une mutinerie de soldats, a dans une lettre ouverte à son grand mentor « depuis le milieu des années 90 », déclaré: « Je reviens donc pour la deuxième fois de ma vie à la MACA. (…) la première fois que j’ai pris Air MACA, c’était en 2000… »

Je sais ce qu’on peut ressentir quand on traverse dans la nuit, la ville d’Abidjan comme « un animal en cage, entouré d’hommes armés jusqu’aux dents » , envoyés pour ôter la liberté. Je sais que «le chant des sirènes militaires et le calme de la nuit envahissant » sont bien propices à la réflexion et au voyage vers nos souvenirs, même les plus lointains. C’est ce voyage que Soul to Soul a bien voulu effectuer dans la nuit de ce lundi 09 Octobre 2017. Quand un voyage est long, on peut décider de s’arrêter en route, surtout quand on se rend finalement compte que la destination finale ne présente plus d’intérêt stratégique. Il faut se contenter dès lors de déposer ses valises dans le village d’à côté, où les terres semblent plus fertiles.

Après plusieurs jours d’hésitation, j’ai décidé de lever un coin de voile sur un pan de notre histoire récente que Soul to Soul a certainement involontairement omis.

Nous sommes le 19 Décembre 1996. Il est 17H lorsque Soul to Soul, Goré Sylvanus, Damana Pickass et Blé Goudé, quatre des lieutenants de Soro Kigbafori Guillaume, SG de la Fesci, se présentent dans les locaux de la sûreté nationale. Ils répondaient ainsi, au nom de notre organisation commune, à une convocation du Directeur Général de la police d’alors, feu Bably Adolphe.

Ils seront tous les quatre mis aux arrêts aux environs de 19H 30 et emprisonnés au sous-sol de la sûreté nationale, au Plateau. Le lendemain, 20 Décembre, ils seront conduits au sous-sol de la Préfecture de Police. Présentés à un juge le troisième jour de leur séjour carcéral de la Préfecture de police, ils seront mis sous mandat de dépôt. Le 23 Décembre donc, Soul to Soul et ses trois camarades de la Fesci seront déférés à la MACA.

Comme on le voit, la première fois que le chef du protocole du Président de l’Assemblée nationale ivoirienne a pris Air MACA, c’était en 1996, précisément le 23 Décembre 1996, sous le régime du Président Henri Konan BEDIE et non en 2000, sous le Président Laurent GBAGBO qui leur a grandement ouvert les bras comme on peut le voir sur l’image ci-jointe.

Juste par devoir de vérité

Dr. Patrice SARAKA

eburnienews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment