05182024Headline:

Côte d’Ivoire : Lago Paulin revient sur la scène Zouglou avec ‘’Bori Man ban’’

Resté 5 ans amorphe sans sortir de nouvel album, le chanteur Zouglou ivoirien ou encore le gardien du temple, Lago Paulin est de retour sur la scène musicale avec son 15ème album intitulé ‘’Bori Man Ban’’ (NDLR : la course n’est pas encore terminée en malinké), dont la sortie officielle est prévue ce jeudi 18 avril au Palm Club aux Deux-Plateaux-Vallons dans la commune de Cocody.
Le chanteur Zouglou, Lago Paulin arrive avec ‘’Bori Man ban’’
Le chanteur Zouglou ivoirien, Lago Paulin a manqué à ses nombreux fans depuis 5 ans maintenant. Après son dernier album ‘’L’histoire’’, sorti en 2019, l’artiste qui se fait appeler dans le milieu artistique ‘’Le gardien du temple’’, est de retour de forte belle manière sur la scène musicale ivoirienne pour le grand bonheur des amateurs du Zouglou.

Sur les réseaux sociaux et sur les plateaux télé comme le lundi 15 avril sur RTI 1 à l’émission ‘’Allume la télé’’, le zouglouman a annoncé la sortie officielle ce jeudi 18 avril au Palm Club aux Deux-Plateaux-Vallons dans la commune de Cocody à partir de 19h 19, de son nouvel album de 15 titres intitulé ‘’Bori Man Ban’’ (NDLR : la course n’est pas encore terminée en malinké), qui porte le total à 15 productions discographiques de toute sa carrière musicale. Il a même interprété au cours de l’émission l’une des chansons qui figurent sur l’album baptisée ‘’Zouzouko’’, qui veut dire l’ombre en Bété de Daloa.

Par ailleurs, pour en savoir davantage, Lago Paulin, joint au téléphone a fait savoir que les chansons dans ‘’Bori Man Ban’’, parlent particulièrement de la haine, la méchanceté, de l’hypocrisie. Néanmoins, le titre éponyme de l’album retrace son parcours politique. ‘’J’ai traversé beaucoup de difficultés plus ou moins parsemées d’embûches. J’ai même failli perdre la vie’’, dit-il.

D’ailleurs, le retour de l’interprète de la chanson à succès ‘’On est fatigué’’, sorti en 2012, est motivé par ses nombreux fans ivoiriens. ‘’Mes fans s’inquiétaient de mon long silence musical. Nombreux sont ceux qui me disaient si j’étais devenu politique. C’est pour eux que je suis de retour 5 ans après avec ce nouvel opus pour leur dire que la course n’est pas encore terminée. Je suis encore présent’’, explique-t-il.

Toutefois, l’ancien membre du groupe Zouglou Système Gazeur et Nouveau Système dont la nouvelle production n’a pas bénéficié de collaborations avec d’autres artistes, s’est attaché pour la réalisation les services de quatre arrangeurs chevronnés ivoiriens à savoir David Tayorault, Cedric Kanava, Ducosto et Babulax Lee. Chacun à sa manière a donné une touche particulière à ‘’Bori Man Ban’’, produit par Kara Production.

Cependant, Lago Paulin veut voir son nouvel aller loin voire même très loin.‘’Tous mes albums qui sont sortis ont eu du succès. J’espère que ‘’Bori Man Ban’’, aura également un succès auprès du public ivoirien pour que je puisse le faire le Palais de la culture Bernard Binlin Dadié de Treichville’’, avance-t-il. A ce propos, l’artiste annonce par la même occasion pour la célébration de ses 34 ans de carrière musicale un concert pour le 7 décembre prochain à la salle Anoumabo du Palais de la culture Bernard Binlin Dadié de Treichville. Et le tout premier du genre dans cette salle mythique.

Après ce grand show, celui qui a été la Révélation des musiques africaines au Festival de Paris à Nanterre en 2000, meilleur chanteur Zouglou d’Argent au Festival international de Zouglou en Côte d’Ivoire en 2009 et meilleur mélodieux au Oscar du Zouglou en 2011, va se rendre en France pour la présentation de sa nouvelle œuvre musicale au cours d’un grand spectacle à la Diaspora ivoirienne et africaine de Paris.

What Next?

Recent Articles