07032020Headline:

Cote d’Ivoire: L’ancien Ministre Amon Tanoh critique la notion d’émergence du president Ouattara

Marcel Amon Tanoh a jeté une grosse pierre dans le jardin de Ouattara.
Chose promise, chose faite. Marcel Amon Tanoh qui a annoncé une série de vidéos pour dire ses vérités « les yeux dans les yeux » vient de publier ce mardi 2 juin 2020, une capsule. Il donne sa définition de ce qui devrait être l’émergence. Un pied de nez à ses anciens… alliés.
« Pour moi l’émergence ce n’est pas l’émergence en fonction des critères macro économiques, des critères de la banque mondiale et du Fonds monétaire qui décident que tel pays est émergeant quand le taux de croissance est de tant, quand le ratio est de tel Pib, non. Pour moi ce n’est pas ça l’émergence », a-t-il subtilement critiqué ses anciens compagnons.

Puis, il a fait cette leçon : « Pour moi l’émergence c’est le progrès social inclusif partagé. En ce moment là, l’émergence a du sens. La justice social c’est quelque chose qui a marqué ma vie et qui continue à rythmé mon action politique. Moi, mon grand combat, c’est la justice, l’équité. J’estime qu’une justice sociale, c’est quelque chose d’important ».
Rappelons que c’est le 18 mars 2020, que Marcel Amon-Tanoh a choisi de rompre avec Alassane Ouattara et de démissionner de son poste de ministre des Affaires étrangères. Libre désormais de ses engagements tant au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) que du gouvernement, l’ancien chef de la diplomatie ivoirienne lorgne la fauteuil présidentiel.

Source: Pdci24

Comments

comments

What Next?

Recent Articles