08192017Headline:

Côte d’Ivoire: l’armée restitue des propriétés occupées par des soldats depuis la crise

Côte d'Ivoire : l'armée restitue des propriétés occupées par des soldats depuis la crise
L’armée ivoirienne s’attelle à la restitution des propriétés publiques et privées occupées de force depuis la crise militaro-politique, a appris Xinhua vendredi de source militaire.

Selon le coordonnateur de l’Opération de libération des sites, le colonel-major Ehoussou Aka, des appartements privés et terrains qui étaient occupés par des militaires et civils ont ainsi été rétrocédés à leurs propriétaires.

A en croire l’officier, sur 190 requêtes de maisons et terrains “occupés illégalement” à Abidjan, 89 ont été libérés, soit 47%, et 47 sont en cours d’être rétrocédés.

A Bouaké (centre), ancien fief de l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN), sur 505 requêtes de maisons et terrains “occupés illégalement, 294 ont été libérés, soit 58%. 156 sont en cours d’être rétrocédés.

“Cette action marque de manière concrète la normalisation de la vie sociale”, a fait remarquer le responsable du comité national de libération des sites illégalement occupés.

La Côte d’Ivoire sort de manière progressive de crises militaro- politiques successives au cours desquelles des soldats et des civils avaient occupé des propriétés appartenant à des personnes privées et parfois au gouvernement.

Pour les autorités ivoiriennes, l’heure de la libération des sites illégalement occupés par les hommes en armes et d’autres acteurs a sonné, afin de s’inscrire dans la mouvance de la normalisation post-crise.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment