09262020Headline:

Côte d’Ivoire: « Laurent Gbagbo est un criminel de guerre de la pire espèce, il est le boucher d’Abidjan », Saïd Penda

Saïd Penda traite l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo aujourd’hui à Bruxelles de criminel de guerre de la pire espèce.

Je jure que c’est la politique d’exclusion mise en place par Gbagbo, et les nombreuses exactions puis les massacres des ressortissants du nord de la Côte d’Ivoire soupçonnés de sympathie pour l’opposant Ouattara qui a obligé ces derniers à prendre les armes pour défendre leur citoyenneté !

Je jure que la politique xénophobe de Gbagbo et ses différents discours anti-africains ont eu été la cause de l’assassinat de milliers de Ouest-africains (Burkinabé, Maliens, Guinéens, Nigériens, Nigerians, Sénégalais, etc.) par les forces de sécurité et les différentes milices pro-régime !

Je jure qu’au moment où il instrumentalisait ses supporters avec des discours et postures anti-françaises, le roublard était plutôt dans une parfaite relation de business avec les hauts représentants de la françafrique que sont bouygues (principaux marché de BTP), bolloré (concession du port d’Abidjan de gré à gré), SAGEM (attribution du marché de la confection du fichier électoral contre l’avis de l’opposition), etc. !

Je jure que par la fanatisation de ses partisans au travers d’une manipulation des masses jamais égalée en Afrique, Gbagbo a injecté le virus de la haine (tribalisme, xénophobie, haine religieuse, etc.) au sein de la société ivoirienne et compromis durablement la réconciliation nationale et le Vivre Ensemble dans ce pays.

Alors oui, Gbagbo est un criminel de guerre de la pire espèce ;
Alors oui, au vu de son bilan macabre il est le boucher d’Abidjan ;
Si ce que j’affirme ici était entaché du moindre mensonge, que le Seigneur me punisse de la peine divine maximale. J’accepte que cette punition extrême s’étende à mes enfants et à toute ma descendance.

Que ceux qui ont des faits pour démentir ce que j’affirme ici viennent eux-aussi jurer sur Dieu et accepter de faire face, avec leur descendance, à la malédiction du ciel, ou alors qu’ils se taisent… à jamais !

Nous sommes les contemporains du règne de Gbagbo et j’ai été témoin oculaire de la barbarie de ce régime et la désinformation a assez durée ; la manipulation ne peut perdurer. Comme le disait ce penseur du XIXe siècle : « la vérité se venge, et quiconque la hait ou la méprise, tôt ou tard sera sa proie ». La vérité finira par broyer Gbagbo et sa manipulation qui continue, insh’Allah, insh’Allah. Plaise à Dieu, plaise à Dieu…que triomphe la vérité.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles