11132018Headline:

Côte d’Ivoire : le bénéfice net de Solibra chute de 85% à 4,25 milliards FCFA

Le brasseur historique ivoirien Solibra, filiale du groupe français Castel, voit son bénéfice net chuter de près de 85% à 4,250 milliards FCFA (6,48 millions d’euros) au terme de l’exercice 2017 contre 27,56 milliards FCFA fin 2016.

Une baisse drastique de 23,3 milliards FCFA, soit 35,5 millions d’euros, qui vient contrarier la performance spéculaire de l’exercice 2015 où l’entreprise avait vu son bénéfice net doubler à 22,6 milliards de francs. En attendant la publication détaillée des comptes de l’entreprise, l’on peut déjà bien y voir l’effet Brassivoire, la joint-venture CFAO-Heineken, l’autre brasseur local qui a ouvert ses portes en novembre 2016 et qui est venu disputer le règne sans partage de plus de 60 ans de Solibra parvenu jusque-là à absorber tous ses concurrents.

Dans ce qui est qualifié de « Guerre de la bière », Solibra et Brassivoire s’affrontent, à grands frais, à coups de campagnes publicitaires qui ont un moment suscité la polémique. Solibra, pour tenter de gagner sur le terrain de l’image, s’investit en outre (désormais) un peu plus dans des actions sociales et a appelé en renfort récemment la star internationale Didier Drogba, devenue la tête d’affiche de ses campagnes commerciales. Une démonstration de force qui vaut son pesant d’or au niveau des charges.

En un peu plus d’un an de présence, Brassivoire semble en tout cas bien réussir à s’imposer sur le marché ivoirien. L’entreprise a annoncé avoir doublé fin 2017 sa capacité de production afin de faire face au succès de sa marque de bière Ivoire, et a entamé la diversification de son offre.

Cotée à la BRVM, l’action Solibra (SLBC) a reculé de 6,96% ce vendredi.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment