10252020Headline:

Côte d’Ivoire: le capitaine des Elephants Espoirs Tah Bi Willy Bracciano va être opéré du cancer de foie


Est-ce la fin du calvaire de l’international espoir du football ivoirien, Tah Bi Willy Bracciano ?
Souffrant d’un cancer de foie depuis plusieurs mois, l’ancien sociétaire de Moossou FC et de l’Asec Mimosas, va être opéré incessamment. C’est, en tout cas, la très bonne nouvelle qui est tombée dans l’après-midi du jeudi 8 octobre 2020.
En effet, alerté par Cyrille Domoraud, Président de l’AFI (Association des Footballeurs Ivoiriens) en activités, Yacine Idriss Diallo (YID), candidat à la présidence de la FIF, a décidé de faire parler son cœur. Il a promis, via le Coordonnateur Général de sa campagne, Malick Tohé, de prendre en charge toutes les dépenses liées à l’opération chirurgicale du joueur qui s’élèvent à…5,2 millions de francs Cfa. Non sans lui avoir remis en espèces la contribution de l’équipe YID pour les dépenses urgentes de la maison.
C’est au domicile du jeune footballeur sis à Yopougon-Millionnaire que Malick Tohé qui y conduisait une forte délégation composée des membres de la team YID et de l’AFI, a fait cette importante déclaration. Une révélation qui a ému la génitrice du gros malade. Évidemment, la vieille n’a pas pu retenir ses larmes. “Je n’en reviens pas ! Soyez-en infiniment remerciés. Seul Dieu vous le rendra au centuple !” a-t-elle répété à plusieurs reprises. Du coup, l’atmosphère était devenue très lourde. C’est sûr que ce geste grandeur-nature ne peut échapper à toute personne sensible à ce genre de situation.
Pour rappel, ce talentueux milieu de terrain polyvalent (il joue aussi en attaque) qui a récemment signé à l’Atlanta Bergame (Italie) souffre de ce mal pernicieux qui s’est propagé dans ses reins. Conséquence, il est au bord de la paralysie. Méconnaissable qu’il est, celui qui a écrit les plus belles pages de l’histoire de Moossou FC en Ligue 1 (avant d’être transféré à l’Asec), est abandonné à sa pauvre mère qui ne sait à quel saint se vouer.
Malgré le SOS lancé par les membres de sa famille et surtout par ses amis dont Abdoul Karim Cisse (gardien de but de l’Asec) et Gbané Ahmed (gardien de but de l’Africa), tous deux représentants des joueurs à l’AFI, rien n’a été fait jusque-là. Et pourtant, que de promesses !
Bref…Yacine Idriss Diallo vient donc comme un messie. Prions tout simplement que l’opération chirurgicale se déroule comme tout le monde le souhaite afin que le capitaine des Elephants Espoirs retrouve la joie de vivre et surtout de jouer au football (son seul gagne-pain) comme ses amis.

FIRST

Comments

comments

What Next?

Recent Articles