09202019Headline:

Côte d’Ivoire: Le choix de Ouattara pour succéder à Soro à la présidence de l’Assemblée nationale pose problème actuellement.

Qui pour succéder à Guillaume Soro à la tête du parlement de Côte d’Ivoire. Depuis la démission du député de Ferkessédougou, le vendredi 08 février 2019, la présidence de l’Assemblée nationale ivoirienne est assurée par un intérimaire.

Au RDR, deux noms se dégagent pour succéder à l’ex-PAN. Il s’agit notamment du député Mamadou Diawara et d’Amadou Soumahoro, député de Séguéla et actuel Ministre auprès du Président de la République Chargé des Affaires Politiques.

A lire aussi: (Succession de Soro à l’Assemblée nationale : Voici le choix du RDR, les dépôts des dossiers de candidature fixés du 20 au 22 février)

Si, dans leur ensemble, les députés du RDR se disent favorables pour une candidature du doyen Diawara, ce n’est pas le cas pour l’ancien secrétaire général par intérim du parti, Amadou Soumahoro. Selon une source proche de la Rue Lepic, les députés du parti à la case ont déjà porté leur choix sur l’honorable Mamadou Diawara pour succéder à Guillaume Soro.

Doyen d’âge de l’Assemblée nationale et actuel président du groupe parlementaire du RDR, Mamadou Diawara bénéficie du respect et de la confiance de nombre de ses pairs surtout que c’est lui qui assure actuellement l’intérim à l’Assemblée nationale.

Les députés de la case seraient beaucoup plus enclins à porter un tel monsieur à leur tête que d’élire un Amadou Soumahoro avec qui les rapports n’ont pas toujours été bons de par le passé lorsqu’il était encore l’homme fort de la Rue Lepic.

« Amadou Soumahoro est considéré comme un homme avide d’argent, sectaire et qui manque de leadership », confie un proche du groupe parlementaire RDR. Selon cette même source, les députés RDR jurent de porter leur choix sur une autre candidature si jamais Amadou Soumahoro leur était ‘’imposé par le Président Ouattara’’.

Une vraie douche froide pour le chef de l’Etat si le RHDP arrivait à perdre la tête du parlement après le départ de Soro. A défaut de Mamadou Diawara, confie notre source, le Ministre d’Etat Hamed Bakayoko, lui aussi député de Séguéla, pourrait avoir l’assentiment des députés RHDP. L’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale est prévue pour le 08 mars prochain.

David YALA

Lire l’article sur linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment