11192018Headline:

Côte d’Ivoire: Le communiqué du Congrès extraordinaire du PDCI.

Le 6ème Congrès extraordinaire du PDCI – RDA qui s’est tenu à Daoukro, ce lundi 15 octobre, a tenu toutes ses promesses. En plus des militants statutaires du parti septuagénaire, d’autres leaders politiques de l’opposition, dont Pascal Affi N’Guessan du FPI, ont massivement répondu à l’invitation d’Henri Konan Bédié. Cette rencontre décisive avait pour thème : « Le PDCI-RDA: stabilité et clarification pour une marche harmonieuse vers 2020 ». Au terme de cette rencontre de Daoukro, un communiqué a été produit.

Le 6ème Congrès extraordinaire du PDCI-RDA, placé sous le thème de la Stabilité et de la clarification pour une marche harmonieuse vers la reconquête du pouvoir d’Etat en 2020, a tenu ses assises le 15 octobre 2018, à l’Hôtel de la Paix de Daoukro, sur convocation du Bureau Politique en sa séance du 8 octobre 2018.

Au cours de la cérémonie d’ouverture du Congrès, les Partis Politiques ivoiriens invités ont délivré des messages de félicitations d’encouragement et de soutien au Président Henri Konan BEDIE et au PDCI-RDA dans le combat pour la défense et la sauvegarde du PDCI-RDA, patrimoine de la Côte d’Ivoire et pour le Progrès de la démocratie et des libertés dans notre Pays.

Après avoir entendu le discours d’orientation du Président du Parti, un bureau du congrès a été installé. Il était présidé par Monsieur Emile Constant BOMBET.

Au cours de ses travaux, le Congrès a essentiellement examiné la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire et les tentatives de déstabilisation et de liquidation du PDCI-RDA confirmées par les différents procès en suspension et en annulation des résolutions issues des 7ème et 8ème séance du Bureau Politique.

Le Congrès a dénoncé les procédures judiciaires en cours contre le PDCI-RDA visant sa déstabilisation et sa liquidation. Le congrès a également fustigé le comportement indigne de certains cadres du parti qui se font complices de ces manœuvres.

Le congrès a confirmé la validité des résolutions prises par le Bureau Politique en ses séances du 24 septembre 2018 et du 08 octobre 2018, et les a entérinées.

En conséquence, le congrès a décidé de :

▪ dénoncer l’Accord politique du 12 avril 2018 pour la création du Parti unifié RHDP

▪ d’endosser le retrait du PDCI-RDA du processus de mise en place du Parti unifié RHDP ;

▪ retirer le PDCI-RDA du Groupement Politique RHDP ;

▪ donner mandat au Président Henri KONAN BEDIE pour engager des négociations pour la mise en place d’une plateforme de collaboration avec les forces vives de la Nation et les partis politiques qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et pacifique ;

▪ reporter le 13ème Congrès Ordinaire du PDCI-RDA après l’élection présidentielle de 2020 ;

▪ prolonger le mandat du Président du Parti ;

▪ prolonger les mandats des autres organes et des structures spécialisées du Parti.

Le congrès recommande aux militants de nouveaux comportements en cohérence avec la ligne du parti et ses objectifs de 2020, en renonçant au double jeu, au louvoiement et à la complicité avec les adversaires politiques du Parti.

Le congrès appelle les militants à plus de solidarité, de cohésion, d’engagement, de responsabilité et de sincérité en vue de la stabilité et du renforcement du parti pour une marche sereine, harmonieuse et dynamique vers 2020.

Le congrès dénonce avec la plus grande fermeté les manipulations frauduleuses et éhontées qui ont emailée les élections locales du 13 octobre 2018.

Le congrès condamne les tentatives de spoliation en cours des victoires certaines du PDCI-RDA. Notamment à Grand-Bassam, Koumassi, Port-Bouët, Marcory, dans le Gontougo et dans bien d’autres circonscriptions.

Le Congrès en appelle à la communauté nationale et internationale sur les risques graves et les menaces sur la paix et la cohésion sociale du fait de la falsification des résultats et du non-respect de la volonté du peuple clairement exprimés dans les urnes.

Le congrès a délivré une motion de soutien et de félicitations au Président Henri Konan BEDIE dans la conduite des affaires du Parti. Il l’encourage à poursuivre le combat pour la sauvegarde du parti et lui demande de prévoir l’organisation d’une Convention, en 2019, pour le choix du candidat du PDCI-RDA, à l’élection présidentielle de 2020.

Le congrès appelle tous les militants et militantes, les sympathisants et sympathisantes du PDCI-RDA, à une mobilisation forte et à une union sacrée autour de Son Excellence Henri Konan BEDIE, Président du Parti à qui le Congrès demande la convocation, dès 2019 d’une convention de désignation et d’investiture du Candidat du PDCI-RDA, militant actif et discipliné, pour l’élection présidentielle de 2020.

Le congrès rassure les militantes et militants de la détermination du parti à reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020 et les engage à s’organiser pour affronter l’âpreté des joutes électorales à venir.

Le Congrès, fidèle à l’esprit d’ouverture du PDCI-RDA, en appelle aux militants qui pour des raisons diverses hésitent, à se déterminer et à rejoindre la Maison commune : le PDCI-RDA

Fait à Daoukro, le 15 octobre 2018

Le Congrès

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment