07202024Headline:

Côte d’Ivoire : Le conseil d’A’Salfo à la nouvelle génération d’artistes

A’Salfo demande à la nouvelle génération d’artistes d’avoir la tête sur les épaules lorsqu’ils ont le succès. Le lead-vocal du groupe Zouglou ivoirien, Magic System, en se confiant dans une interview quant à protéger ses arrières, a insisté sur l’investissement le plus sûr : l’immobilier.
Le groupe Zouglou ivoirien, Magic System a réussi à avoir une carrière musicale florissante depuis plus de 25 ans. Le lot de succès des quatre membres de la formation A’Salfo, Goudé, Manadja et Tino est aussi accompagné de beaucoup de retombées financières suite aux nombreux albums vendus et aux concerts organisés dans les quatre coins du monde. Conscients qu’ils viennent tous d’une famille modeste pour se retrouver aujourd’hui à l’abri du besoin, les Gaou magiciens ont compris la nécessité de protéger leur arrière.

Pour ne pas se laisser monter le succès à la tête et faire n’importe quoi avec leur argent, A’Salfo et ses amis ont décidé d’investir dans l’immobilier. Parce que dans la musique, il y a des hauts et des bas. Ce que beaucoup de jeunes artistes d’aujourd’hui n’arrivent pas à faire. La nouvelle génération d’artistes ivoiriens dès qu’ils ont le succès et un peu d’argent, ils sont habités par la folie des grandeurs.

Raison pour laquelle, le lead-vocal du groupe Magic System, A’Salfo, lors d’une entrevue montre la voie de l’investissement à ses jeunes frères artistes. ‘’Nous venons d’un quartier pauvre. Un jour, au vu de notre succès, j’ai dit à mes frères : ‘’Cette fois-ci, nous parlons en euros et ça risque de nous faire perdre la tête’’. Mais quand on a de la lucidité, on prend du recul et on se dit qu’il y a des choses qu’il faut faire. En réalité, dans nos chansons, nous-mêmes, nous donnons des conseils aux gens. Donc tout de suite, il fallait investir dans des choses, car le métier d’artiste est un métier qui connaît des hauts et des bas’’, dit-il. Et de continuer : ‘’Il fallait préparer le jour où ça n’irait pas bien, d’autant plus que Dieu a permis qu’on ait une longévité, c’est-à-dire 30 ans de succès. Donc, on a essayé d’investir dans ce qui pouvait être pérenne, d’où notre choix dans l’immobilier, bien qu’on ait commencé dans le transport. Avoir un abri, c’est déjà la première des choses’’.

En plus de ses investissements dans l’immobilier, le gaou magicien est à la tête d’une maison de production Gaou Production et d’une fondation qui porte le nom du groupe qui organise le FEMUA depuis maintenant plusieurs années et construit des écoles en Côte d’Ivoire. A’Salfo vient même de créer une société dans l’industrie créative et musicale.

Avant lui, la chanteuse ivoirienne, Chantal Taïba avait aussi conseillé aux jeunes artistes d’investir dans l’immobilier. ‘’C’est mieux de chercher à être riche que de vouloir paraître riche. Il serait donc mieux pour eux d’asseoir une base, de se fonder d’abord à travers des investissements. Cela, pour assurer leurs arrières. Moi, ce que je conseille toujours, c’est l’immobilier’’, avait-elle déclaré.

What Next?

Related Articles