10262021Headline:

Côte d’Ivoire: le député-Maire de Zuenoula face à sa jeunesse au lendemain du 19 septembre

” Il n’y a pas de sot métier
J’ai été ouvrier , vigile, vidangeur…
J’exhorte la jeunesse à la responsabilité…
” La jeunesse doit se battre. il n’y a pas de sot métier. Cette jeunesse ne doit pas tout attendre des parents et des autorités. Personnellement, quand j’ai eu mon Bac ici en Côte d’Ivoire, je me suis rendu en France pour continuer les études. Pour joindre les deux bouts, j’ai dû faire les petits métiers comme la plonge. J’ai été ouvrier agricole, vigile, vidangeur. J’ai donné des cours de mathématiques. Je ne dis pas qu’il faut faire carrière dans ce genre de métiers .Mais cela peut être des métiers d’appoint ou de substitution. Un jeune doit être toujours occuper, doit se battre pour faire une place au soleil.
J’exhorte la jeunesse à la responsabilité, au travail, au courage. Quand on a la chance d’avoir la santé et l’intelligence il faut en profiter.
La jeunesse ivoirienne est énormément talentueuse. Elle a du potentiel. C’est à elle de canaliser son énergie pour optimiser son talent.
Chers jeunes, ne vous laissez pas abattre par l’environnement. Considérez-vous comme des acteurs du changement qualitatif de votre pays.”.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Related Articles