12172017Headline:

Côte d’Ivoire: Le FPI de Gbagbo demande au gouvernement de retirer le projet de loi d’emprisonnement des journalistes

La frange du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), dirigée par Aboudramane Sangaré, a demandé vendredi au gouvernement ivoirien de « retirer » son nouveau projet de loi sur la presse adopté vendredi en commission, le qualifiant de « liberticide ».

«LFPI demande instamment au gouvernement de retirer (son) projet liberticide pour les médias ivoiriens, afin d’élaborer des textes consensuels, en accord avec les acteurs du milieu », indiqué la note signée du porte-parole de ce parti, Boubakar Koné.

« Plus tôt dans la journée, les députés ivoiriens ont adopté en commission, du projet de loi sur la presse, prévoyant une peine d’emprisonnement d’un à cinq ans des journalistes, pour « atteinte à la sûreté de l’État et apologie des crimes de guerre et contre l’humanité », lors d’une réunion à l’Assemblée nationale à Abidjan.

À l’entame de la présentation du texte, des journalistes dont des responsables d’organisations, se sont retirés, après qu’ils ont été interdits de brandir une banderole sur laquelle était inscrite « Non à l’emprisonnement du journaliste ».

Alerte info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment