10212017Headline:

Côte-d’Ivoire: Le FPI et des syndicats organisent une cérémonie de présentation de vœux à Gbagbo/Leur message à Sangaré

Côte-d’Ivoire: Le FPI et des syndicats proches organisent une cérémonie de présentation de vœux à Gbagbo

Vœux du nouvel an – Amis, politiques et syndicats chez Gbagbo pour la « Bonne année 2017 »

Leur message transmis à Sangaré

La cérémonie de présentation de vœux au président du Fpi s’est déroulée samedi à la résidence privée de Laurent Gbagbo à la Riviera Golf. A cette occasion, Sangaré Abou Drahamane avait à ses côtés de nombreux dignitaires ainsi que toutes les structures spécialisées et d’activité du parti. Étaient également présents des partis politiques frères du Fpi, des amis de Laurent Gbagbo, des syndicats de travailleurs et des mouvements politiques de soutien.

En leur nom, le professeur Georges-Armand Ouégnin a présenté les vœux du nouvel an. Il a dit le traditionnel « Bonne et heureuse année 2017 » à la grande famille du Fpi et surtout au fondateur du parti, Laurent Gbagbo. Il lui a rendu un hommage appuyé dénonçant au passage son transfèrement à La haye qu’il qualifie de « déportation arbitraire et injuste dans le goulag des puissances occidentales ». « Après six ans le président Laurent Gbagbo reste et demeure toujours présent dans le cœur des millions d’Ivoiriens et de nombreuses personnes de bonne volonté de par le monde. J’en veux pour preuve, les résultats de la pétition internationale initiée par le doyen Bernard Dadié et l’ancien premier ministre togolais Joseph Kofigoh », a ajouté Armand Ouégnin.

Empruntant à la sagesse africaine, l’orateur s’est dit convaincu que quelle que soit la longueur de la nuit, le jour finit toujours par apparaître. Toute chose pour « partager » son « rêve » et sa « profonde conviction » que Laurent Gbagbo sera libéré en cette année 2017 ainsi que tous les détenus politiques en Côte d’Ivoire.

« 2017 sera l’année de la paix. La paix préalable au développement harmonieux et à l’avenir lumineux de notre beau pays. Non pas la paix par les armes mais la paix véritable, la paix des cœurs et des esprits, la paix qui vient de Dieu », a-t-il terminé.

Cette cérémonie de présentation de vœux qui intervient en pleine crise sociale a été un véritable succès en termes de mobilisation. La cour de la résidence des Gbagbo était devenue exigüe pour la circonstance. Le Boloye des Sénoufo et un chansonnier baoulé ont égayé le public.

connection

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment