02232024Headline:

Côte d’Ivoire : le gouvernement renforce la protection des infirmières et sages-femmes

Le Conseil des ministres de Côte d’Ivoire a approuvé deux projets de loi relatifs au code de déontologie et à la pratique des métiers d’infirmière et de sage-femme.

Ces initiatives complètent la législation existante sur l’Ordre National des Infirmiers et Infirmières ainsi que sur l’Ordre National des Sage-Femmes et Maïeuticiens en Côte d’Ivoire, visant à renforcer les normes éthiques des soignants et à assurer une meilleure protection des patients. Ces textes établissent les droits et les devoirs des professionnels de la santé, spécifiquement envers les patients, détaillant les conditions d’exercice des métiers d’infirmière et de sage-femme ainsi que les actes et soins autorisés. Par ailleurs, ses droits incluent la formation continue, la protection sociale et la prévention des discriminations, tandis que les devoirs englobent la compétence, le dévouement, la réserve et la confidentialité.

Les conditions d’exercice comprennent l’obligation de détenir un diplôme d’État, l’inscription à l’ordre professionnel et le respect des règles déontologiques. De plus, la liste exhaustive des actes et soins autorisés est également établie pour les professionnels de santé. Notons que cette avancée vise à mieux protéger les patients en veillant à ce que les praticiens respectent scrupuleusement les droits et les normes éthiques. Ces projets de loi seront soumis à l’Assemblée nationale pour approbation.

What Next?

Related Articles