09212020Headline:

Côte-d’Ivoire: le notaire néerlandais confirme sa signature sur la déclaration de Gbagbo

Gbagbo à la Haye pensif

Des gens qui ont dirigé la Côte-d’Ivoire au plus haut niveau peuvent-ils se permettre de produire du faux pour une affaire aussi sérieuse que cruciale, concernant la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du Front Populaire ivoirien [FPI]? Ma première réaction objective fut NON. Ils ne feront pas cette erreur qui risque de leur nuire grandement. Par la suite, les 3 feuilles A4 sont publiées sur des réseaux sociaux et expédiées à des rédactions de presse dont la notre. Après vérification du registre des notaires au Pays-Bas, la conclusion est vite faite que le document avec signature du notaire et toutes les références n’est pas un faux. On en reste là jusqu’à ce que la polémique sur l’authenticité des documents fasse jour du côté d’Abidjan.

En fin de semaine dernière un collègue patron de presse à Abidjan me joint par sms puis par téléphone afin de faire des vérifications. Je lui fais comprendre sur-le-champ que dans la forme, il peut y avoir des erreurs de langue [Français] mais que sur le fond, rien ne permet de douter de l’authenticité des documents. Je lui fais tout de même la promesse de joindre personnellement le notaire pour vérification. Chose faite le vendredi 5 décembre. Le notaire Robert Buurke à Amstelveen ici au Pays-Bas que j’ai donc contacté par téléphone puis par courriels [sur sa demande], n’a pas démenti sa signature sur la Lettre de candidature de Laurent Gbagbo.

*Journaliste professionnel, membre de l’Association des Journalistes Néerlandais [NVJ] et de la Fédération internationale de Journalistes [IFJ], cofondateur et chef de la rédaction du site Connectionivoirienne.net depuis 2007.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles