08172017Headline:

Côte d’Ivoire/ Le nouveau chef d’Etat-major des armées n’acceptera pas de favoritismes et de partialité sous son commandement,…

Côte d’Ivoire: Le nouveau CEMAG qui n’acceptera pas de favoritismes et de partialité sous son commandement, annonce de bonnes nouvelles aux marins

Le chef d’Etat-major des armées général (CEMAG), le Général de division  Touré Sékou poursuit sa tournée de sensibilisation dans les différentes casernes après sa prise de fonction suite à la mutinerie qui a emporté son prédécesseur le général Soumaïla Bakayoko.

Ce lundi 30 janvier, il a échangé avec l’Etat-major et tout le personnel disponible de la  Marine nationale, comme rapporté par une note du Bureau Information et Presse de la  Marine Nationale, dont copie a été transmise ce mardi à KOACI.

Au cours de son intervention, le nouvel homme fort de l’armée , a indiqué qu’il est à l’écoute de tous les militaires issus des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI), pour régler leurs problèmes dans la « discipline » et le respect des « textes » qui les unissent.

Accompagné pour la circonstance, du Commandant des Forces spéciales, le Général de brigade Lassina Doumbia, et du Général de brigade Kouamé Julien, commandant des forces terrestres, il a prévenu qu’il n’acceptera pas le « favoritisme » et la « partialité » sous son commandement.

« Je suis le chef d’Etat-major de tous, et loin de moi toutes tendances de favoritisme ou de partialité dans mon commandement. A présent, mon rôle est de vous approcher, recenser vos problèmes et les faire remonter aux autorités, mais à conditions que vous évitiez toutes ces parades et propos qui ne vous honorent pas du tout et encore met en mal l’image de notre armée », a-t-il déclaré.

Pour l’amélioration du quotidien de vie des Marins, le général a annoncé l’augmentation du taux de bail et la revue de la durée du temps du port des galons.

« Vous gagnerez désormais un bond en avant sur les taux du bail (20 000), les durés de temps du port du galon sont revues d’une manière fulgurante en baisse à 4 ans, etc. » à la grande satisfaction des soldats de la mer. Quant à l’augmentation du salaire des soldats le General  Touré Sékou a informé que des études sont en cours, avant de menacer .

«J’exhorte tous les militaires à reprendre le travail. Le soldat prend la solde de présence. Je serai intraitable quant aux sanctions qui seront appliquées à quiconque manquera à l’appel. Une demande d’argent ne peut pas justifier l’absence d’un militaire au service » a-t-il menacé.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment