07212017Headline:

Côte-d’Ivoire –Le quotidien Notre Voie en chute vertigineuse des ventes;Les raisons

affi,sangare

Les lecteurs fuient Notre Voie, soutien à Affi et chute vertigineuse des ventes

Les observateurs ou militants qui cherchaient des preuves chiffrées de la guéguerre que se livrent Laurent Gbagbo [Sangaré interposé] et Affi N’guessan pour le contrôle du Front Populaire Ivoirien, les trouveront en partie dans lesderniers chiffres de ventes des quotidiens ivoiriens, rendus publics par le Conseil National de la Presse [CNP].

En effet, l’on y assiste à une chute vertigineuse des ventes et du chiffre d’affaires du quotidien officiel du parti de Laurent Gbagbo (FPI), Notre voie, désormais proche de Pascale Affi N’guessan, l’ancien premier ministre qui conteste la présidence du parti au célèbre prisonnier de la Haye.

5e en terme de ventes en 2013, Notre voie passe à la 12e place en 2015 [1er trimestre].

Ce quotidien très lu depuis de longues années, affiche sur ce 1er trimestre 2015, un maigre taux de ventes de 18% soit seulement 81 mille journaux vendus sur des livraisons de 440 mille. Notre Voie est crédité d’un pourcentage de ventes de 25% au 4e trimestre 2014, pour 595 mille exemplaires livrés [152 mille vendus]. Il y a de cela deux ans, au 1er trimestre 2013 avant qu’Affi ne refuse d’aller au congrès, le début de la crise, Notre Voie affichait fièrement un taux de ventes de 47%, soit 362 mille vendus pour 771 mille livrés.

Dans la même famille politique, l’autre quotidien Le Temps, resté fidèle à Laurent Gbagbo connait lui aussi une légère baisse des ventes, mais devance de très loin Notre Voie. Le Temps réussit à se maintenir derrière le peloton de tête, derrière FratMat [gouvernement], Soir Info [indépendant], mais devant L’Inter et les quotidiens du PDCI et du RDR, Le Nouveau Réveil et Le Patriote.

Au 1er trimestre 2013, le quotidien de Nady Bamba affichait un taux de vente de 56%, soit 652 mille journaux vendus pour des livraisons de 1 million 152 mille. Sur cette même période deux ans plus tard, au 1er trimestre 2015, Le Temps passe à un taux de vente de 66% [le plus élevé de tous les quotidiens], 294 mille vendus pour 442 mille livraisons.

LG info, Le Quotidien d’Abidjan, Aujourd’hui, tous des pro-Gbagbo [Sangaré] cumulent des ventes de 286 mille sur la même période. Ils devancent tous trois Notre Voie en ventes individuelles.

Depuis avril 2014, le prix de vente des quotidiens ivoiriens est passé de 200 Fcfa à 300 Fcfa occasionnant une baisse des ventes qui frappe l’ensemble des quotidiens.

Connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment