09212019Headline:

Côte d’Ivoire: « Le régime actuel a mis l’argent en jeu, pour maintenir Gbagbo hors du pays », Assoa Adou

Libéré sous condition par la Cour Pénale Internationale (CPI), le 1er février 2019, l’ancien président de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, n’est toujours pas de retour dans son pays. Lors du meeting du FPI (Front populaire ivorien) à Adzopé, dimanche, son porte-parole Assoa Adou explique pourquoi c’est ainsi.

A Bruxelles en Belgique depuis sa libération sous condition le 1er février 2019, par la Cour pénale internationale, Laurent Gbagbo n’a toujours pas foulé le pied sur le sol ivoirien même s’il a toujours exprimé son désir de rentrer chez lui. Selon plusieurs de ses proches, dont le secrétaire général du parti rose Assoa Adou, le régime actuel au pouvoir en Côte d’Ivoire, celui d’Alassane Ouattara, ne serait pas enthousiaste face à l’idée d’un retour au pays du Woody de Mama. « Le régime a mis l’argent en jeu, pour maintenir Gbagbo hors du pays », a déclaré Assoa Adou, alors qu’il animait un meeting le dimanche 25 août 2019 à Adzopé (sud de la Côte d’Ivoire), rapporte Afrique sur 7.

Le SG du FPI n’a donc pas retenu ses mots pour s’en prendre directement à Alassane Ouattara et son régime. Il s’en est pris aussi au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti unifié sous la présidence de Ouattara en dénonçant la gestion catastrophique du pays depuis 10 années. « Quand l’ignorance dirige un pays, c’est la catastrophe. Quand tu passes un concours, quand tu postules à un appel d’offres, on t’élimine sur la base ethnique. On a l’impression que l’intelligence a quitté toutes les parties de la Côte d’Ivoire pour aller siéger au nord », a indiqué Assoa Adou.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment