11132018Headline:

Côte d’Ivoire: Le retour de l’UDPCI au sein du gouvernement est-il annoncé? (Tchagba).

Laurent Tchagba mardi à Abidjan (ph KOACI)

© koaci.com- Mercredi 9 Mai 2018 – Le retour annoncé de l’UDPCI au sein du gouvernement dans les prochains jours est favorablement accueilli au sein de cette formation politique.

Le Secrétaire général, Laurent Tchagba  a salué cette décision du président d’honneur du RDR à l’issue de son 4ème congrès extraordinaire.

« Lors du dernier congrès du RDR, le président de la République a dit qu’en 2016, nous avions eu des incompréhensions. C’était lors des législatives qui a fait qu’il a dû mettre le président Mabri en congés. Il pense qu’il est temps qu’il mette fin à ses congés et qu’il réintègre la gouvernance. C’est normal, c’est le chef. A un moment donné, il a pensé que le frère ou le fils a fauté et il a voulu le sanctionner. A mon avis, c’est un encouragement. Ce n’est pas un chantage,» a expliqué M. Tchagba à l’occasion d’une rencontre avec la presse pour le bilan des préparatifs du congrès extraordinaire de son parti qui se tiendra ce week-end à Yamoussoukro en vu de l’adoption des textes du parti unifié RHDP.

Président du comité d’organisation du congrès, le Secrétaire général s’est prononcé sur la candidature du Président Mabri en 2020 pour l’élection présidentielle.

Selon lui, la décision du RHDP  primera sur celle de L’UDPCI.

A travers les propos tenus par le Président du comité, il est clair que sauf cataclysme, l’UDPCI votera oui pour le parti unifié et ne suivra pas l’UPCI de maitre Brahima Soro qui a dit non.

En ce qui concerne le congrès comme l’a mentionné le SG, 4.500 membres statutaires prendront part aux travaux qui se dérouleront en plénière.

Selon lui, toutes les dispositions sont prises pour que ce congrès se déroule dans la convivialité.

Ce congrès extraordinaire a pour thème « Parti Unifié RHDP l’UDPCI face au défi du rassemblement pour bâtir la nation ».

Tchagba lance par ailleurs un appel aux militants du principal parti du grand Ouest de feu Général Guei, pour relever le défi de la mobilisation.

Rappelons qu’en novembre 2016, Mabri Toikeuse, ministre UDPCI du pouvoir de Ouattara, avait été limogé de son poste aux affaires étrangères sans avoir pour autant quitté, en réaction, le RHDP.

En novembre 2017, lors d’une tournée à l’ouest, il avait annoncé sa candidature pour 2020. Depuis sont évoquées des discussions avec le président Ouattara dans le cadre du jeu politique ivoirien avec toutes sortes de scénarios entre promesses de postes et manœuvres politiciennes.

 

KOACI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment