11192018Headline:

Côte d’Ivoire : Le retour de Tuo Fozié à Bouaké !

A l’issue d’un vaste mouvement préfectoral qui a été observé en fin de semaine, l’ancien ministre Tuo Fozié a été muté à Bouaké en qualité de préfet. Cet ancien militaire est la première figure connue de la rébellion ivoirienne en 2002.

Le président Alassane Ouattara a procédé à la signature de plusieurs décrets, le 6 août dernier, portant nomination et redéploiement du corps préfectoral à travers la Côte d’Ivoire. Ainsi, les décrets N°2018-671 du 6 août 2018 relatifs à la nomination d’une part de préfets de région et de préfets de département, celui N° 2018-672 du 6 août 2018 portant nomination de vingt-quatre nouveaux secrétaires généraux de préfecture et enfin, le décret n°2018- 673 du 6 août 2018) fait de vingt-et-un administrateurs civils des sous-préfets ont entrainé un vaste mouvement de ces administrateurs civils en Côte d’Ivoire.

Toutefois, le fait notable dans ce vaste mouvement préfectoral est bien la mutation de Tuo Fozié en qualité de nouveau préfet de la ville de Bouaké. Silencieux ces derniers temps, cette figure emblématique de la rébellion ivoirienne a fait parler d’elle, dès le 19 septembre 2002, en revendiquant les différentes attaques qui venaient de frapper le régime de Laurent Gbagbo.

Nommé par la suite ministre de la Jeunesse, cet ancien chef de guerre n’a pas manqué de faire son mea culpa et de demande publiquement pardon aux Ivoiriens pour a responsabilité présumée dans ces attaques.

Aussi, le retour de Tuo Fozié à Bouaké est loin d’être fortuit dans la mesure où l’homme connait bien l’ancien fief de la rébellion, désormais épicentre de toutes les contestations civiles comme militaires. Au-delà de ses tâches administratives, il aura surtout pour mission de pacifier la région du Gbêkê et d’y ramener la quiétude d’antan, comme il l’a fait dans la région du Boukani (Bouna) où il était précédemment en poste.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment