10282020Headline:

Côte d’Ivoire: le sergent Dago Sery sortira de prison le 27 octobre 2020

Le meurtrier de Jean Hélène, le sergent Dago Sery sortira de prison le 27 octobre 2020, a annoncé le Tribunal Militaire d’Abidjan.
Reconnu coupable pour le meurtre du correspondant de RFI à Abidjan, le sergent de police Dago Sery en service à la DGPN au moment des faits avait été condamné à 17 ans de prison ferme le 24 janvier 2004 par le Tribunal militaire d’Abidjan. Un procès qui avait cristallisé l’opinion nationale et internationale compte tenu du contexte assez sensible dans lequel se trouvait la Cote d’Ivoire.

Les années sont passées, Dago Sery est désormais à quelques pas de la sortie de l’univers carcéral. Il sera mis en liberté définitive le 27 octobre 2020, date d’expiration de ses 17 années de prison.

Pour rappel, le sergent Dago avait été placé sous mandat de dépôt le 27 octobre 2003. Dans la procédure militaire, la peine commence à compter de la date d’arrestation même si l’arrestation est simplement disciplinaire et non à compter de la date du prononcé du jugement de condamnation.

Par exemple, si un gendarme est arrêté pour racket, il est incarcéré dans les locaux disciplinaires par ses chefs pour 30 jours. Après, il est déféré à la Mama où il passe 60 jours avant d’être jugé.

S’il est jugé et condamné à 6 mois de prison, il lui restera 30 jours (passé en cellule disciplinaire) plus 60 jours passés en détention provisoire à la Mama, soustrait des 6 mois auxquels le TMA l’a condamné, il lui restera à purger que 3 mois.

Arrêté en octobre 2003, Dago Sery a été condamné en janvier 2004 à 17 ans de prison ferme. On doit donc lui enlever 3 mois sur les 17 ans auxquels il a été condamné. Ainsi, il aura passé 17 ans en octobre 2020 et non en janvier 2021.

Effectivement incarcéré à la Maison d’arrêt Militaire d’Abidjan, l’ex policier avait été transféré à la Maison d’arrêt et de correction de Man d’où il devrait recouvrer la liberté très prochainement.

Melv Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles