07182024Headline:

Côte d’Ivoire: “le temps de la force est passé”(Alassane Ouattara)

En Côte d’Ivoire, le temps des coups d’Etat ou accéder au pouvoir par accident est passé, a déclaré, ce samedi, le président Alassane Ouattara lors de son investiture au stade Félix Houphouët-Boigny, à Abidjan.

Alassane Ouattara ne craint rien, quant à un effet domino du coup d’Etat orchestré par des militaires au Mali. Si la réaction de l’armée malienne est souvent citée, telle une alerte au président ivoirien, dont la candidature pour une troisième mandature est fortement contestée dans son pays, cela ne lui fait ni chaud ni froid. Le chef de file du parti Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a d’ailleurs été franc dans son discours, lors de son investiture au stade Félix Houphouët-Boigny à Abidjan, par le RHDP, ce samedi 22 août 2020.

» Il faut que certains comprennent que, en tout cas, en Côte d’Ivoire, le temps des coups d’Etat est passé, le temps d’accéder au pouvoir par accident est passé », a-t-il déclaré. « A compter de maintenant, ce sont les ivoiriens qui votent et qui désigneront le prochain candidat, le président, et ce prochain président, ce sera Alassane Ouattara », a-t-il poursuivi.
« Ils ont peur, ce sont des peureux »

Face à un public acquis à sa cause, Alassane Ouattara s’est montré rassurant et très critique envers les opposants. « Ils ont peur, ce sont des peureux », a-t-il lancé à l’endroit de l’opposition, qui, selon lui, est l’instigatrice des manifestations en Côte d’Ivoire. Il estime qu’il ne faut pas instrumentaliser les jeunes, et que « la violence ne passera pas ».

Le président Alassane Ouattara a, pour finir, demandé à ses militants de ne pas céder à la provocation et les ordonne d’aller sur le terrain pour préparer sa brillante victoire pour la présidentielle en vue : « Ce sera un coup K.O », a-t-il souhaité, appelant les uns et les autres à la paix pour le bien de la Côte d’Ivoire, leur patrimoine commun.

Melv Sage

What Next?

Recent Articles