07232017Headline:

Côte d’Ivoire: Législatives anticipées après la présidentielle? Voici la reponse du president Ouattara

deputes maire

La peur a commencé a gagné des députés après que certains acteurs politiques ont évoqué la possibilité d’anticiper les électionslégislatives après la présidentielle du 25 octobre dernier.

Dans un entretien accordé au média radio international de l’Etat français (Rfi, ndlr),Alassane Ouattara  a tenu à clarifier les choses afin de ramener la sérénité au sein des élus du peuple.

Selon le chef d’Etat, la constitution ne prévoit pas la dissolution de l’Assemblée nationale, donc par conséquent les députés iront jusqu’à la fin de leur mandat en 2016.

«Notre Constitution ne permet de dissoudre l’Assemblée nationale», a-t-il coupé court, avant d’ajouter. «Je ne peux pas dissoudre l’Assemblée Nationale », et de rassurer. «Le parlement reste en place jusqu’en 2016.»

Pour rappel,Guillaume Soro  et ses pairs ont été élus en décembre 2011. A mois de revirement de situation, leur mandat devrait prendre fin normalement en décembre 2016 .

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment