07232017Headline:

Côte d’Ivoire: les 61 bureaux de l’ONUCI ‘’totalement’’ fermés au 15 février c’est (officiel)

La Représentante Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, a informé le Conseil de sécurité que l’ensemble des ‘’61 bureaux sur le terrain, seront totalement fermés à la date du 15 février’’.

Mme Mindaoudou a fait cette déclaration lors des consultations sur la Côte d’Ivoire, tenues mercredi, devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Selon elle, les activités prévues dans le plan de clôture définitif de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) annoncée pour le 30 juin 2017 avancent bien comme programmé.

‘’Le personnel civil a graduellement été réduit. A la fin du mois d’avril 2017, il ne restera plus que 159 civils dont 148 seront exclusivement chargés de la clôture physique de la mission’’ a déclaré Aïchatou Mindaoudou, ajoutant que ‘’l’ensemble des bureaux de terrain (civils militaires et de police) qui étaient au nombre de 61 au départ seront totalement fermés à la date du 15 février prochain’’.

‘’Les actifs de la Mission sont en cours de liquidation conformément au plan élaboré et approuvé par le quartier général de l’ONU. Le 15 février, la majorité du personnel en uniforme aura définitivement quitté la Mission’’, a-telle poursuivi.

De ce fait, ‘’le départ de l’ONUCI est imminent’’, a insisté Mme Mindaoudou selon qui ‘’ce n’est plus qu’une question de mois. Quatre mois’’.

Par ailleurs, elle a exhorté les partenaires de la Côte d’Ivoire à poursuivre ‘’leur appui aux efforts déployés par les Ivoiriens, mais aussi et surtout, à très court terme à accompagner la mise en œuvre du plan de transition en finançant les activités identifiées pour consolider les acquis du maintien de la paix obtenus par l’ONUCI pendant ses quatorze années de présence’’ en Côte d’Ivoire.

‘’C’est seulement à ce prix-là que l’intervention des Nations Unies en Côte d’Ivoire à travers l’ONUCI sera une « success story » à tous points de vue’’, a indiqué le chef de Mission onusienne.

Pour toutes ces questions, a soutenu Mme Mindaoudou, ‘’un soutien conjugué du Conseil de Sécurité, des Etats Membres, des partenaires internationaux et de l’équipe pays du Système des Nations-Unies demeure essentiel pour que la Côte d’Ivoire s’inscrive définitivement sur la voie d’une paix et d’une stabilité durable’’.

HS/ls/APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment