07122024Headline:

Côte d’Ivoire : les 8 résolutions prises par le comité central du FPI

Le Comité Central du Front Populaire Ivoirien (FPI), élargi au Comité de Contrôle, s’est réuni en sa 2ème session Extraordinaire de l’année 2020, le samedi 05 septembre 2020, au siège du Parti, à Abidjan-Cocody Riviera 3. À l’issue de cette rencontre 8 résolutions ont été prises.

1-Retrait de la candidature du Président Alassane Ouatarra
2-Validation de la candidature de Laurent Gbagbo –
3 – Libération des Prisonniers Politiques
4 – Retour sécurisé des Exilés
5-Réforme de la CEI,
6-Réforme de la Liste Électorale
7-Réforme du Conseil Constitutionnel
8-Election inclusive…
Sinon il n’y aura pas d’élections en Côte d’Ivoire.

Nous vous laissons lire le communiqué final

COMITÉ CENTRAL EXTRAORDINAIRE 02/2020 COMMUNIQUÉ FINAL Sur convocation du Secrétariat Général, le Comité Central du Front Populaire Ivoirien (FPI), élargi au Comité de Contrôle, s’est réuni en sa 2ème session Extraordinaire de l’année 2020, le samedi 05 septembre 2020, au siège du Parti, à Abidjan-Cocody Riviera 3, de 10 heures à 13 heures, sous la présidence effective de la camarade Simone Gbagbo, 2ème Vice-présidente chargée de la stratégie et de la politique générale du Parti.
L’ordre du jour de cette session a porté sur le point unique suivant :
« Perspectives après le dépôt de la candidature du Président Laurent Gbagbo à l’élection présidentielle d’octobre 2020 ».
Ont répondu présents à cette session extraordinaire, en dehors des membres excusés pour des contraintes d’exil ou de santé, toutes les structures du Parti membres statutaires du Comité Central.
Avant son propos liminaire, le Vice-président Laurent Akoun, au nom de la 2e Vice-présidente Simone Gbagbo, présidente de séance, a demandé l’observation d’une minute de silence en la mémoire des camarades décédés et des personnes disparues lors des récentes manifestations contre l’annonce d’un troisième mandat anticonstitutionnel de M. Alassane Dramane Ouattara à l’élection du Président de la République d’octobre 2020. Le camarade Akoun a ensuite souhaité un prompt rétablissement à tous les blessés et a assuré toutes les victimes de ces manifestations de la solidarité du Parti.
Dans son propos liminaire, le camarade Akoun, au nom de la Direction du Parti, a remercié et félicité les militants pour leur détermination et leur mobilisation lors des récentes manifestations contre le troisième mandat anticonstitutionnel de M. Alassane Dramane Ouattara et contre la radiation du président Laurent Gbagbo de la liste électorale. Il a traduit au Comité Central toute l’émotion, la satisfaction et les félicitations du président Laurent Gbagbo pour la mobilisation des militants et de la Direction du Parti lors du dépôt de sa candidature le lundi 31 aout 2020 au siège de la Commission Electorale Indépendante.
Abordant son unique point à l’ordre du jour, le Comité Central a entendu une communication du Secrétaire Général, le camarade Assoa Adou, relative au dépôt de la candidature du président Laurent Gbagbo à la Commission Electorale Indépendante (CEI) et s’est félicité de ce dépôt effectif dans cette institution, le 31 aout 2020, conformément à sa décision du 30 juillet 2020 qui instruisait le Secrétariat Général pour « prendre toutes les dispositions idoines afin que la mise en œuvre de la décision de présenter cette candidature soit effective dans les délais légaux ».
Le Comité Central félicite le Président Georges Armand Ouegnin et l’importante délégation de la Plateforme politique « Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté » (EDS) qui ont procédé au dépôt de la candidature du Président Laurent Gbagbo à la CEI, le 31 août 2020.
Le Comité Central félicite également les militants et sympathisants du Front Populaire Ivoirien, des partis politiques et associations membres de EDS ainsi que tous les démocrates ivoiriens qui se sont mobilisés pour accompagner la délégation de EDS lors du dépôt, à la CEI, de la candidature du président Laurent Gbagbo. Ils ont démontré ainsi à la face du monde l’immense popularité du Président Laurent Gbagbo.
Le Comité Central, soucieux de la paix par des élections transparentes, démocratiques et inclusives, demande au Conseil Constitutionnel de dire le droit en validant la candidature du président Laurent Gbagbo. Le Comité Central n’acceptera pas que le Président Laurent Gbagbo qui jouit de tous ses droits civiques et politiques, parce qu’acquitté par la CPI de toutes les charges, soit victime dans son pays, d’une instrumentalisation de l’institution judiciaire à des fins politiciennes.
Le Comité Central appelle en conséquence à la vigilance et à la mobilisation des militants et instruit le Secrétariat Général pour mettre toutes les structures du Parti en ordre de bataille pour la validation de la candidature du président Laurent Gbagbo à qui elles doivent assurer une victoire éclatante au soir du 31 octobre 2020. Il demeure saisi de la question.
Fait à Abidjan, le 05 septembre 2020
Le Comité Central

What Next?

Recent Articles