12012022Headline:

Côte d’Ivoire: les autorités s’accordent pour un retour de Charles Blé Goudé

Côte d'Ivoire : le procès de Charles Blé Goudé reporté – Jeune AfriqueUn pas de plus vers un retour en Côte d’Ivoire pour Charles Blé Goudé. L’ex-ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo a, selon son parti Conseil pour la justic et l’égalité des peuples (Cojep), obtenu le feu vert des autorités ivoiriennes pour qu’il puisse rentrer au pays. Acquitté par la CPI il y a un an et demi, Charles Blé Goudé vit depuis à La Haye, aux Pays-Bas, où il ne cesse de manifester son désir de rentrer chez lui.

D’après le Cojep, le 30 septembre dernier, « les autorités ivoiriennes ont formellement donné leur accord par écrit » pour le retour de Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire, lit-on dans un communiqué. Il s’agit d’un échange de correspondance entre le garde des Sceaux et le greffe de la Cour pénale internationale (CPI), précise une source proche du dossier.

Aucune date n’a été annoncée, mais l’avocat de Charles Blé Goudé, Me Ndry Claver, mise sur un retour « d’ici la fin de l’année ». D’ici-là, certains détails logistiques, voire sécuritaires, doivent encore être affinés, explique cette source.

Depuis son acquittement par la CPI, Charles Blé Goudé vit aux Pays-Bas. Il a, à plusieurs reprises, exprimé le souhait de rentrer en Côte d’Ivoire, pour selon ses mots, « apporter sa pierre à la consolidation de la réconciliation nationale ».

En mai dernier, l’ex-leader des Jeunes Patriotes, a reçu son passeport, établi par les autorités consulaires ivoiriennes, à La Haye. En début de semaine, il a été reconduit à la tête du Cojep par ses militants.

Seulement, une incertitude pèse encore : en Côte d’Ivoire, Charles Blé Goudé est sous le coup d’un mandat d’arrêt à la suite de sa condamnation à vingt ans de prison, fin 2019, pour « actes de torture, homicides volontaires et viol ».

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles