09302020Headline:

Côte d’Ivoire: les chefs rebelles ménacés de mort?

La triste Fin des chefs rebelles en Côte d’Ivoire : Le chef rebelle Morou Ouattara en désertion, alors que Jah Gao est hors du pays pour raison médicale :

Qu’est ce qui ne va plus? Du moins qui est-ce qui menace la santé et la quiétude des chefs rebelles de la rébellion meurtrière qui a conduit a l’installation Alassane Ouattara au pouvoir d’état ?

Il y a peu le lieutenant colonel Issiaka Ouattara alias Wattao a été conduit pour des soins intensifs aux USA où il a trouvé la mort. Ce dernier aurait été empoisonné selon Franklin Nyamsi conseiller spécial de Soro Guillaume en déconvenue avec Ouattara. Des mandats d’arrêts internationaux aux emprisonnements arbitraires en passant par les certificats médicaux, les caciques de la rébellion sont baygonnes par une épidémie chronique et chaotique sans état d’âme.

Voilà qu’après la perquisition tout azimut des demeures de Wattao et Fofie Kouakou, le Colonel Jah Gao serait aussi atteint par la peste soudaine qui ravage leur clan. Pour ce faire, il aurait aussi bénéficie d’un certificat médical( voir photo) pour traitement intensif hors de la Côte d’Ivoire. Espérons qu’il ne revienne pas sur des brancards. Ce chef rebelle, époux de la députée zélée (Ibiekisse)et de l’artiste effrontee Affou Keita, serait serieusement atteint, pendant que Morou Ouattara, lui serait en desertion au Burkina Faso. Cependant, le Préfet Rebelle Tuo Fozie, un autre caïd de la rébellion se serait vu refuser un mandat de sortie pour soins intensifs en Occident.

Source: Millé Claude Mrandjo

Comments

comments

What Next?

Related Articles