07252024Headline:

Côte d’Ivoire : “Les crimes du passé peuvent toujours se répéter … sous d’autres formes”(Claudy Siar)

Claudy Siar, Journaliste à RFI et Directeur de Tropiques FM adresse un message aux populations originaires d’outre-mer. RÉALITÉ FRANÇAISE !!

“Nous avions cru à une évolution de la société française !
Cette France de Macron est une telle déception !
Elle s’offre à tous les racismes. Elle s’ouvre à toutes les voix les plus séparatistes et nous prive chaque jour un peu plus d’une voix ( et voie) pour nous faire entendre, nous défendre ! Chaque jour, notre appartenance à ce pays est remise en question ! Les spécialistes, journalistes, les politiques de la haine de l’autre ont table ouverte. Ils s’expriment sur tout et sur nous…
Nous, en revanche sommes au peloton d’exécution médiatique… et pas seulement !

Le pire est à venir. Les crimes du passé peuvent toujours se répéter ..sous d’autres formes.

La fin de FranceÔ pourrait sembler anecdotique si elle ne nous rappelait PAS ce que nous ne sommes PAS dans l’ensemble français !
La chaîne a offert des espaces cruciaux pour l’expression de nos identités. Lorsqu’ils auront disparu du PAF, ils manqueront à tous ceux qui n’en avaient pas mesuré l’importance !!

À quel moment l’estime de soi peut-elle réveiller en nous le refus de l’acceptation des inégalités de traitement à répétition et les disparités dont la Republique se rend coupable à notre égard !?

Si l’on prend pour point de départ la départementalisation du 19 mars 1946, combien de temps faudra-t-il aux « dominants » avec des imaginaires gorgés de sentiments de supériorité, pour accepter pleinement au sein de la nation, les descendants des suppliciés de l’histoire (esclavage, colonisation, néocolonialisme…)?!

Des descendants qui ont encore pour cadre de vie des discriminations proteïformes, la relégation sociale !!!

Je suis chaque jour conforté dans mon idée, (un projet de société pour nos pays) d’aller vers une autonomie puis une indépendance dans 20,30,40 ou 50 ans… le temps d’y être bien préparé…ou pas.
Face à ce que nous subissons, cela devient une question urgente de dignité !!
J’ai dit…” Claudy Siar.

Sapel MONE

What Next?

Recent Articles