01172022Headline:

Côte d’Ivoire : les fêtes de fin d’année sous haute surveillance, 17000 militaires, gendarmes et policiers déployés

« Environ 17000 hommes issus de la Police (6000), de la Gendarmerie (6000) et des Armées (5000) seront déployés pendant 23 jours, du 15 décembre 2021 au 06 janvier 2022 ». Tels sont les volumes de forces et durée d’engagement de l’opération de sécurisation des fêtes de fin dénommée « Mirador 2021. »

A travers cette opération, il s’agit pour l’Etat-major général des armées de mieux sécuriser cette période des fêtes de fin d’année sur toute l’étendue du territoire national. « Mirador » est donc le symbole des Forces de sécurité et de défense qui veillent et surveillent pour permettre aux populations de passer d’agréables fête de fin d’année.

Au cours de cette opération, indiqué l’Etat-major des armées, un accent particulier sur les agglomérations, les voies de communication interurbaines, les sites stratégiques. Pour cette opération, ce sont la police et la gendarmerie qui seront mis en première ligne. Les militaires dans cette opération vont assurer la veille aux frontières. En plus de l’appuie qu’ils apporteront aux forces de sécurité.

Il faut indiquer que l’opération « Mirador 2021 » vise la sécurisation des espaces de réjouissance, des lieux de cultes, des grands rassemblements et des sites d’attraction. A cela, il faut ajouter la sécurisation des axes interurbains, la régulation du trafic en zone urbaine. Et la répression des infractions sur la voie publique. Ces forces vont également procéder à la veille anti-terroriste, la traque de toute forme de délinquance et de la grande criminalité.

Aux populations, l’Etat-major des armées demande d’éviter les excès de toutes sortes. Et aux conducteurs de se conformer aux règles du code de la route tout en se soumettant avec courtoisie aux contrôles des forces de sécurité. Les forces de défense et de sécurité appellent les populations à éviter l’ivresse publique et la conduite en état d’ébriété.

Au cours de cette période, les populations sont invitées à respecter la mesure d’interdiction des pétards et autres artifices pyrotechniques. En sommes, l’Etat-major des armées souhaite qu’au cours de cette période, les populations se conforment aux dispositions sécuritaires qui seront régulièrement énoncées (plan de circulation, zone bouclée etc.). Mieux, il leur est demandé de collaborer avec les Forces engagées pour optimiser la lutte contre la délinquance.

Comments

comments

What Next?

Related Articles