11202018Headline:

Côte d’Ivoire: Les frais d’inscription, un autre casse-tête pour les étudiants affectés de l’Etat.

Les orientations des nouveaux bacheliers dans les universités et grandes écoles sont disponibles depuis ce jeudi 8 novembre. Pour les étudiants affectés dans les grandes écoles privées, les frais d’inscription passent du simple au double.
La joie a été de courte durée pour plusieurs bacheliers qui venaient de connaître leur orientation pour l’année académique 2018-2019. Il s’agit principalement de ceux qui ont été affectés par l’Etat dans les grandes écoles privées. Et pour cause, un arrêté du ministère de l’Enseignement supérieur et des recherches scientifiques vient de porter à plus qu’ou double les frais d’inscription.

L’arrêté signé du ministre Albert Toikeusse Mabri est ainsi libellé : « En application de l’Arrêté N° 0198 /MESRS/CAB du 05 Novembre 2018 (cf. www.enseignement.gouv.ci) , le Ministre Abdallah Albert Toikeusse Mabri porte à la connaissance des parents d’élèves, des étudiants, et des fondateurs des établissements privés d’enseignement supérieur que les frais d’inscription pour les affectés de l’État, à compter de l’année académique 2018-2019, sont fixés à 85 000 francs CFA (Quatre-vingt-cinq mille francs CFA) toutes filières confondues. »

Notons que ces frais d’inscription applicables dès l’année académique 2018-2019 aux affectés de l’Etat dans les grandes écoles privées étaient précédemment fixé à 40.000 FCFA, selon le site ivoirsoir.net. De quoi à susciter à nouveau quelques grognes chef les élèves et parents d’élèves qui croulent déjà sous le poids des frais annexes dans les lycées et collèges.

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment