10182017Headline:

Cote d’Ivoire: les journaux Physiques vont disparaitre-Explication de Mme Beya Porquet

Beya Porquet KOUESSI

«Les journaux physiques vont disparaître», Mme Beya Porquet KOUESSI, DG de 2Tehm Technologie-Côte d’Ivoire
Comment utiliser la  communication web pour développer son business. C’est, en partie, l’art dans lequel excelle Beya Porquet KOUESSI, Directeur Général de 2Tehm Technologie. Cette dame considérée comme l’une des pionnières de la communication Web en Côte d’Ivoire et dans la sous-région explique, dans cet entretien, son métier avec passion et dévoile les réelles opportunités que cette activité représente pour les entreprises et pour toute autre activité entrepreneuriale.

Vous êtes spécialiste en communication web. Expliquez-nous ce métier.
Je suis à la tête de 2Tehm Technologie, une structure spécialisée dans la communication web parce que moi-même je suis spécialiste en communication web. La communication web est une activité qui permet à tout citoyen de communiquer à petit budget. Avec ce moyen moderne de travail, on touche du doigt la cible visée, on l’identifie par la stratégie qui est mise en place, on élabore un plan de communication et enfin on lance la publicité pour atteindre la cible. Donc par la communication en ligne, on fait le choix des outils qu’on pourra utiliser pour atteindre la cible. Le premier choix utilisé passe forcément par le site internet professionnel et de nos jours, pour savoir qu’une entreprise est professionnelle, on effectue des recherches sur internet avec son nom pour savoir si elle possède un site internet ou pour avoir les premières informations concernant cette entreprise. Mais aujourd’hui n’importe qui crée des sites professionnels alors que la conception de ce type de site nécessite un certain nombre de compétence.

Il y a d’abord l’équipe de communication qui rédige le contenu du site en accord avec le propriétaire selon des objectifs fixés au départ. Ensemble, ils choisissent des images qui sont ensuite transmis aux infographes qui les traitent à leur tour. Le cahier de charges est transmis aux webmasters qui le traduisent en code. Ils conçoivent le site qui est renvoyé  à l’équipe de communication pour voir s’il répond aux objectifs fixés au départ.

Quelle est alors la spécificité de votre entreprise ?
A 2Tehm Technologie, nous incorporons des logiciels aux sites professionnels que nous concevons et permettons l’utilisation du site comme un outil de communication. Nous incorporons deux logiciels qui sont des auto-répondeurs. Le premier est un auto-répondeur d’envoi de SMS. Nous avons une capacité d’envoi de 10 mille SMS par seconde avec la signature du client et de façon personnalisée et programmée. Le message destiné à une personne spécifique peut être programmé à une date et une heure bien précises. Quand la date arrive, la personne le reçoit et pour ceux qui n’ont pas reçu le message, un rapport nous le signale afin de le ramener. Le deuxième logiciel est l’e-mailing différent des e-mails. Lorsqu’on veut envoyer des messages à plusieurs personnes, il est important d’utiliser des e-mailing professionnels car ils permettent de convoyer des milliers d’e-mail par seconde. Ils sont également programmables comme les messages professionnels. Donc le site internet permet d’améliorer la qualité et le prix d’un produit et on ne reconnait  un site internet que par des mots clés comme les signatures et les flux RSS ou office  qui permettent aux sites d’avoir plus d’audience. Lorsqu’on conçoit un site, tout est mis en place pour qu’il ait du trafic avec l’appui de ces techniques cités pèle mêle. 2Tehm Technologie  conçoit les sites et permet au client d’être connu et d’avoir plus d’audience. Le site internet permet de réduire le coût de la communication et facilite le travail. Avec la communication web, votre entreprise est rassurée d’être connectée avec le monde. Dans le domaine de la communication et particulièrement la communication web, l’on se sert d’outils tels les réseaux sociaux, le e-mailing, les référencements, les SMS marketing. Tous ces outils concourent à l’optimisation des campagnes marketing et communication des entreprises et autres entités, mais surtout, les connectent avec le monde, sans restriction. Par la création d’un site internet, périodiquement actualisé, l’on pourra informer tous ceux qui le visiteront en ce qui concerne ses activités, ses produits et services. En s’inscrivant sur des réseaux sociaux professionnels et non-professionnels, toutes ces entités optimisent leur visibilité car cela est une certitude d’être vu au-delà de des frontières du pays. Avec le SMS marketing et le e-mailing, la propagande se fait instantanément grâce à la liste de prospects dont l’entité dispose. La communication web constitue une réelle opportunité pour les entreprises.

Quel est la place de la communication web dans le processus  de l’émergence ?
Lorsqu’on parle de l’émergence en 2020, on fait allusion au développement de la Cote d’Ivoire c’est-à-dire la productivité  en termes de résultat concret.
Nos cibles sont les entreprises. Nous travaillons également avec les hommes politiques, les organisations  mais nous aidons d’office les petites et moyennes entreprises  (PME) à pouvoir se positionner pour rentrer dans le processus de l’émergence en cours de sorte à diminuer le chômage et permettre au pays de se développer. Concernant les hommes politiques, la plupart envoie des messages directement à leurs populations cibles. Mais ils n’ont pas toujours accès à ces personnes, donc ils le font par personnes interposées. Avec ce circuit, les messages sont toujours déformés, alors qu’avec la communication web, les politiciens peuvent facilement atteindre leurs cibles avec des messages qui ne seront pas déformés. Ce qui a pour avantage d’éviter certains conflits  et favoriser le développement. Ces techniques peuvent servir aux opérateurs agricoles, les associations, les fédérations, les coopératives, qui ont même la possibilité de le faire avec des images afin que leurs cibles soient au même niveau d’information. Cela rentre dans le cadre du développement du pays.

L’avènement des réseaux sociaux et des journaux en ligne représente-t-il une menace pour les journaux physiques ?                                                                                                                                                           Oui, car à la longue, les journaux physiques vont finir par disparaître. D’abord, les journaux physiques comparativement aux journaux en ligne sont coûteux. Aussi, chacun voudrait avoir des informations capables d’être conservées, malgré leur quantité, dans son téléphone ou dans tout autre support pendant des années sans que personne ne sache la présence de ces journaux sur soi. Et pourtant on ne peut pas transporter milles  journaux physiques sur soi et les lire tous. L’avantage des journaux en ligne, c’est la spontanéité et l’information en temps réel. C’est-à-dire, pour une même information, le journal physique attendra le jour de sa parution pour la publier alors que le journal en ligne, lui, traite l’information immédiatement. Il serait donc intéressant de passer des journaux physiques aux journaux numériques afin de permettre aux gens d’avoir une certaine base de données car si les informations son sauvegardées, elles peuvent servir aux générations futures.

Avez-vous une adresse particulière à l’endroit des décideurs ?
J’aimerai lancer un cri de cœur car pour nous qui sommes dans la communication web, c’est un peu difficile étant donné que les gens laissent les professionnels pour traiter avec les amateurs. Certaines entreprises préfèrent généralement solliciter les services de personnes non-expérimentés pour concevoir leurs sites, qui disparaissent en ligne après. Alors que, pour concevoir un site, il faut la collaboration de plusieurs personnes : Le service de communication, le service infographique et le service des webmasters mais pas une seule personne. A ce titre, je demande aux entreprises de se tourner vers les professionnels pour concevoir leurs sites internet et de voir les structures spécialisées pour faire leur communication web. Aux journaux physiques, je demande de se tourner vers le numérique qui permet d’être spontané et qui permet de toucher des milliers de personnes avec de vrais informations car les journaux physiques sont « titrologués » mais pas achetés et il n’y a pas de retour sur investissement.

Qu’attendez de l’Etat de côte d’ivoire ?
J’attends que l’Etat de Côte d’Ivoire continue de développer le numérique en permettant à la toute la population d’avoir la connexion internet car cela va nous faciliter le travail. C’est vrai beaucoup a été fait mais l’Etat doit aller plus loin. Il doit aider les petites et moyennes entreprises (PME) à se développer  car elles ont d’énormes difficultés pour avoir des marchés. L’entreprenariat n’ait pas assez développé dans les pays francophones c’est pourquoi l’Etat se doit d’encourager ces entreprises, pourvoyeuses d’emplois, en mettant les moyens à leur disposition afin de pouvoir développer leur business.

Source : afriquematin.ne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment