03262019Headline:

Côte d’Ivoire: Les populations en liesse après la libération de Laurent Gbagbo à Abidjan.

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé viennent de recouvrer la liberté, fut-elle provisoire, après les délibérations des juges de la CPI. Cette libération des deux accusés ivoiriens a aussitôt entraîné un mouvement populaire de joie à travers la Côte d’Ivoire.

Cris stridents, bruits de klaxons, chants et danses se mêlent dans les rues de Yopougon, d’Abobo, de Cocody, de Marcory, de Gagnoa, de Soubré, de Facobly et d’autres ivoiriennes. Cette liesse populaire est consécutive à la décision de la Cour pénale internationale (CPI) d’accorder la liberté provisoire à l’ancien président Laurent Gbagbo et son bras droit Charles Blé Goudé.

C’est certes une victoire partielle pour Me Emmanuel Altit et l’équipe d’avocats du “Woody de Mama”, car cette libération provisoire intervient après 13 requêtes infructueuses. Cependant, les deux équipes de défense et leurs clients restent encore sur leur faim, dans la mesure où ils avaient déposé une requête aux fins d’obtenir l’acquittement définitif des deux Ivoiriens. La décision des juges de la CPI à propos de cette dernière requête sera connue en mars 2019.

En attendant, les partisans de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé ont pris d’assaut le domicile du couple Gbagbo à Cocody Riviéra-Golf, rappelant le jour de la libération de Simone Gbagbo. D’autres Ivoiriens sont également descendus dans la rue pour manifester leur joie quant à la libération de leurs leaders, en attendant leur retour en Côte d’Ivoire.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment