04232024Headline:

Côte d’Ivoire : les producteurs agricoles soulagés

En Côte d’Ivoire, les producteurs agricoles ont été soulagés sur divers aspect. Une initiative du ministre de l’agriculture Kobenan Kouassi Adjoumani de la part du gouvernement. Ainsi, dans le but de les maintenir dans leurs secteurs d’activités respectifs, plusieurs kits de production agricole ont été donnés.
Cette initiative du ministre de l’Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani, visant à fournir d’importants kits de production agricole aux riziculteurs de la région du Poro dans le cadre du Programme de production alimentaire d’urgence (2 PAU-CI) répond aux défis actuels du secteur agricole en Côte d’Ivoire. En effet, les 4 902 tonnes d’engrais (Urée et NPK) et les 424 tonnes de semences de riz fournies aux 7 560 producteurs inscrits dans la région représentent des ressources essentielles pour relever le défi de la sécurité alimentaire.

À l’occasion, le ministre a souligné la vulnérabilité du secteur agricole face à plusieurs chocs exogènes, y compris les effets résiduels de la COVID-19, la guerre russo-ukrainienne et les restrictions d’exportation du riz par l’Inde. À cet effet, le projet 2PAU-CI vise à accroître la production nationale de manioc, maïs et riz, contribuant ainsi à renforcer la production vivrière de la Côte d’Ivoire. Les producteurs agricoles sont à cet effet soulagés par ce geste salvateur du gouvernement.

En plus de l’aspect productif, le programme a également pour objectif de rendre disponibles davantage de produits alimentaires de base, contribuant ainsi à la réduction du coût de la vie, une priorité nationale. Par ailleurs, l’appel du ministre à l’appropriation du projet par les populations de la Région du Poro démontre l’importance de l’implication communautaire pour le succès de cette initiative en faveur des producteurs agricoles.

En réalité, l’utilisation des infrastructures hydro-agricoles appropriées et des kits de production fournis peut jouer un rôle significatif dans l’atteinte de la souveraineté alimentaire de la Côte d’Ivoire.

 

What Next?

Recent Articles