12052016Headline:

Côte d’Ivoire: Les rumeurs de « détournements » contre Mabri et Gnamien ont commencé

mabri-gnamien

Les Ivoiriens se rappellent le cas Banny et la CDVR

Trois jours après son limogeage, les dossiers tombent, fortement suspecté d’importants détournements de fonds dans le dossier du dernier recensement, apprend koaci d’une source de premier plan du palais présidentiel.

L’opération de mesure de la population placée en 2014 sous la gestion de l’alors ministre du plan, avait suscité nombre d’interrogations quant à la mise en parallèle entre l’importance de son coût, 19 milliards et les failles de sa réalisation, même si, peut-être par orgueil comme à son habitude, en conseil des ministres s’en était félicité.

 

Si la somme exacte ne nous est à cette heure précisée, même si on nous assure qu’elle dépasserait largement le milliard, la volonté de placer plus de candidats de son parti l’Udpci aux prochaines législatives serait apparue telle la frontière de l’inacceptable franchie ouvrant sur l’opportunité d’enfin se débarrasser de l’homme apparu soudainement sur le devant de la scène politique à Marcousis en janvier 2003.

 

Si Mabri, inconnu jusque-là, n’était membre fondateur du parti de feu Guei, par ailleurs à ce jour, le ménage Udpci a été fait au palais présidentiel.

 

A l’image d’autres moins connus, même l’historique Albert Flindé, ancien ministre de l’enseignement technique sous Gbagbo, a été vidé de son poste de conseiller du président Ouattara.

 

Après les expériences du Fpi, du Pit et du Mfa, reste à savoir si pour garantir l’image plurielle et rassemblée du Rhdp, Ado et Bédié placeront un de leurs pion à la tête d’un éventuel Udpci bis.

 

koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment