05272017Headline:

Côte d’Ivoire: les soldats mutins en veulent et accusent Amadou Soumahoro (RDR)/les raisons

BOUAKÉ: DES SOLDATS MUTINS RÉCLAMENT LA TÊTE D’AMADOU SOUMAHORO

Malgré la fin de la mutinerie qui avait secoué le pays durant 4 jours, les soldats mutins ne décolèrent pas. Ils en veulent à Amadou Soumahoro, secrétaire général par intérim du Rassemblement des Républicains (RDR). Selon eux, il est coupable des affrontements qui se sont déroulés à Bouaké entre militants RDR et les soldats ex-rebelles. Ces affrontements se sont déroulés le lundi 15 mai dernier et ont fait des morts et plusieurs blessés.

Amadou Soumahoro est dans le viseur des soldats ex-rebelles. Ces derniers l’accusent d’être à l’origine des affrontements entre mutins et populations à Bouaké. Ils ne sont pas du tout content de lui et affirment lui en vouloir. Des affrontements qui ont occasionné des morts et de nombreux blessés dans les rangs des militants RDR.

 

Les soldats mutins de Bouaké affirment que la bastonnade infligée à certains militants du RDR est un avertissement à Amadou Soumahoro et à son parti politique. Certains mutins vont jusqu’à réclamer sa démission, car pour eux, il serait le responsable de ces affrontements entre populations et mutins à Bouaké.

 

« Les soldats n’ont pas apprécié le discours d’Amadou Soumahoro qui a incité les militants du RDR à les huer », a déclaré un des soldats mutins de Bouaké

lecridabidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment