03232017Headline:

Côte d’Ivoire : l’État engrenge 121 milliards de francs CFA

cfa l'argent

Le Trésor public ivoirien a réussi sa première émission obligataire de l’année sur le marché financier ouest-africain en levant 121 milliards francs CFA.

Initiée le 1er mars dernier, la première levée de fonds de la Côte d’Ivoire cette année sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a enregistré un vif succès.

De fait, selon nos informations, l’émission obligataire de 120 milliards de francs CFA (182,9 millions d’euros) a été sursouscrite avant la fin de l’opération qui s’est clôturée le 31 mars dernier.

« Nous avons obtenu très rapidement plus de 121 milliards Francs CFA en moins d’un mois. Pourtant, c’est la première fois que nous lancions un emprunt avec une si longue maturité », a confié à Jeune Afrique, une source proche du dossier.

Un remboursement différé

Le Trésor public ivoirien remboursera cet emprunt « par amortissement annuel en séries égales après deux ans de différé », précise la note d’information relative à cette opération dont le chef de fil a été Ecobank Development Corporation (EDC), la filiale du groupe bancaire panafricain Ecobank.

La première tranche du remboursement, de 12 milliards de F CFA, interviendra ainsi en avril 2019, tandis que la dernière échéance est programmée pour avril 2028.

Quant aux intérêts de 6%, ils seront versés annuellement à partir d’avril 2017.

Cette première levée de fonds sur le marché régional ouest-africain en 2016 servira à financer le budget de l’État ivoirien qui est en hausse de 12% par rapport à l’an dernier.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment