10192017Headline:

Côte-d’Ivoire/ libération de Gbagbo ce que Banny a fait

[note éditoriale] Côte-d’Ivoire libération de Gbagbo et Blé: Banny n’a fait que répéter ce qu’il dit depuis de longues années

L’information passe en boucle depuis quelques jours. Charles Konan Banny, l’ancien patron de la réconciliation en Côte-d’Ivoire [CDVR] a eu à affirmer devant les parlementaires français chargé d’un rapport, que la libération de la Laurent Gbagbo [et de Blé Goudé] est un préalable à la vraie réconciliation en Côte-d’Ivoire. Une position de l’ex premier ministre, connue de longues années, partagée par plusieurs personnalités de premier plan en Côte-d’Ivoire dont Essy Amara.

Même le clergé catholique, plutôt connu pour sa proximité avec l’ancien colon français, s’est prononcé pour une amnistie générale des prisonniers de la crise de 2011.
«Si on le libérait, cela contribuerait à apaiser les cœurs et les passions », voici la phrase sortie par Banny et reprise par les députés français dans leur rapport. Ce faisant, Banny ne fait que dire haut ce qui se dit en Côte-d’Ivoire depuis de longues années.

Reste à savoir si les politiciens français [PS comme LR] qui sont les VRAIS geôliers de Gbagbo et Blé Goudé et, qui les maintiennent dans les liens de la détention pour des questions de «diviser pour mieux régner », sont prêts à accepter leurs libérations.

La France a-t-elle intérêt à une situation assagie en Côte-d’Ivoire ? Nous en doutons encore malgré ce fameux rapport de députés. Il revient donc aux Ivoiriens de prendre eux-mêmes leur destin en main.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment