12112016Headline:

Côte d’ivoire-(LIDER)Avec Stéphane Clovis Vangah, osez la jeunesse aux Législatives 2016 !

stephane-clovis-vangah

Stéphane Clovis Vangah est un gestionnaire de 33 ans qui se présente aux élections législatives 2016 sous les couleurs de LIDER dans la circonscription n°182 à Bongo et Bonoua.

S’il a décidé de solliciter les suffrages des électeurs, ce n’est pas pour leur promettre des constructions d’écoles, de maternités ou leur distribuer de l’argent.

Stéphane fait partie de la nouvelle classe politique que le parti au flambeau s’attelle à faire émerger depuis 5 ans. Au sein de LIDER, la responsabilité de la gestion des finances lui a été confiée depuis 2011.

Il est convaincu que la jeunesse doit enfin prendre son destin en main, dès aujourd’hui, en s’impliquant dans les activités politiques du pays.

Les populations de Bonoua le connaissent bien et se souviennent de sa prise de parole lors de la manifestation du Front du refus le 28 octobre 2016 contre le référendum.

Au sein de l’Assemblée nationale, il s’opposera systématiquement à l’adoption des lois organiques qui seront envoyées par le gouvernement pour mettre en œuvre la constitution illégale de Ouattara.

Sur le terrain, Stéphane explique les impacts sociaux de cette forfaiture qui, si elle est appliquée, fera encore plus exploser le coût de la vie pour financer les vieux amis et alliés de Ouattara, plutôt que les initiatives et projets en faveur de la jeunesse, de l’éducation et de la santé.

Pas plus tard qu’hier, les députés sortants de la commission des finances ont adopté à l’unanimité une ordonnance prise par Alassane Dramane Ouattara, visant à accorder des exonérations aux exportateurs de cacao. Son fils et ses amis sont les principaux bénéficiaires de cette mesure, alors que les pauvres planteurs de cacao continuent d’être spoliés de leurs terres et de leurs revenus par l’Etat de Côte d’Ivoire. Avec un député comme Stéphane Vangah, cela ne se passera pas comme ça. Il informera et alertera l’opinion, étudiera les textes de lois, débattera, amendera et s’opposera chaque fois que cela sera nécessaire.

Il se battera dans l’hémicycle pour que la propriété privée de la terre (sol et sous-sol) soit reconnue et que les paysans ivoiriens puissent enfin obtenir gratuitement leurs titres fonciers, afin de pouvoir sortir de la pauvreté en ayant la possibilité de commercer librement et de prendre des crédits pour améliorer leur production, comme le veut le programme de LIDER. Cette mesure phare ouvrirait d’innombrables opportunités d’emplois pour la jeunesse ivoirienne, que ce soit dans le domaine agricole ou entrepreneurial.

Le renouvellement de la classe politique a commencé il y a 5 ans chez LIDER. Il est temps qu’il se concrétise à l’Assemblée nationale, grâce aux populations de la circonscription de Bonoua, qui peuvent décider d’envoyer un jeune homme courageux, responsable et empli de convictions pour les représenter dignement et intelligemment au Parlement.

Le 18 décembre 2016, voter pour Stéphane Clovis Vangah, c’est défendre l’intérêt général et construire une Côte d’Ivoire plus juste, plus moderne et plus apaisée, que nous serons fiers de laisser à nos enfants en héritage.

Osons la jeunesse pour donner le pouvoir au peuple !

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment