08182017Headline:

Côte d’Ivoire /Limogé de la tête des Forces armées (FACI): Ce que le Gal Soumaïla Bakayoko a dit avant son départ

Limogé lundi de la tête des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI), le général de Corps d’Armée, Soumaïla Bakayoko, a passé le témoin à son successeur, le Général de Division Sékou Touré, mercredi à l’Etat-major des FACI.

La cérémonie de passation de charge a été marquée, selon une note d’information du Bureau d’information et de la presse de l’armée (BIPA), par ‘’la reconnaissance  du mérite, une difficile séparation, un sentiment du devoir inachevé, des défis à relever et challenges’’. Avec un ‘’pincement’’ au cœur, le nouveau Chef d’Etat-major général (CEMAG) a témoigné ‘’l’infinie’’ reconnaissance des militaires au Général de corps d’armée, Soumaïla Bakayoko. ‘’Il n’est pas facile de succéder à un grand chef’’, a dit le Général Touré insistant que ‘’si les grands hommes font l’histoire, l’histoire fait les grands hommes’’, en rappelant les ‘’grandes actions’’ dans l’exercice du commandement de son prédécesseur, au nombre desquelles ‘’la réunification de l’armée’’ après la crise post-électorale.

L’ex-Chef d’Etat-major général des FACI, le Général de corps d’armée Soumaïla Bakayoko a loué la ‘’disponibilité’’ et le ‘’professionnalisme’’ de ses collaborateurs pendant son commandement. Par ailleurs, il s’est réjoui de la mise à disposition des Armées ‘’des moyens nécessaires pour réinstaller un environnement propice au développement de la Côte d’Ivoire’’ par le président Alassane Ouattara.

Avant la signature des cahiers de charges, le général Bakayoko a exhorté la hiérarchie militaire à ‘’consolider la cohésion au sein de l’armée qui devrait permettre de relever les défis futurs’’, conclut la note d’information. Depuis le 9 janvier, le Général de Division Sékou Touré, nommé Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées de Côte d’Ivoire, est le 11ème patron de la grande muette.

Avec APA

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment