01192017Headline:

Côte-d’Ivoire liste électorale pour 3 millions de prévision -Voici le nombre des nouveaux

gervais-coulibaly-youssouf-bakayoko

Par Connectionivoirienne

Opération de révision de la liste électorale –

Le vice-président de la CEI en charge de la liste électorale, Gervais Coulibaly a livré les statistiques de la révision de la liste électorale ce jeudi 16 juillet 2015 lors d’un point de presse au siège de la CEI. Selon lui, le nombre de nouveaux requérants (catégorie 2) s’établit au 12 juillet 2015 à 344.295. Ces requérants sont répartis entre la Côte d’Ivoire et les 19 pays étrangers retenus pour la RLE.

En ce qui concerne les mutations, c’est-à-dire les personnes qui figuraient sur la liste de 2010 et qui ont changé leurs données, ce sont seulement 765.955 de personnes qui ont été enregistrées.

Ces données connaissent une évolution par rapport à ce qu’elles étaient au 30 juin 2015. Gervais Coulibaly estime que ce bond est le fait du report du délai initial (30 juin) et de la correction des faiblesses de communication relevées au début. Ces données brutes vont connaître un traitement et les prochaines étapes sont la phase d’affichage et de l’ouverture du contentieux électoral. Plus précisément, a annoncé Gervais Coulibaly, la liste électorale provisoire sera publiée le 25 juillet 2015 et suivra l’ouverture du contentieux sur la liste électorale à partir du 10 août 2015.

A ce niveau, la secrétaire générale adjointe de la CEI, Me Alley Victoire explique que le contentieux est la phase au cours de laquelle des inscriptions sur la liste électorale pourront être contestées mais sur la base de preuves matérielles et non de simples dénonciations calomnieuses. Puis Gervais Coulibaly de rassurer que dans tous les cas, le système informatique de la CEI est déjà outillé pour contrer les personnes qui n’avaient pas le droit de figurer sur la liste mais qui ont quand même eu à le faire. Il a rejeté toute accusation de fraude.

Gervais Coulibaly s’est enfin dit satisfait du déroulement de cette opération. Pour lui, les 3 millions de nouveaux électeurs n’étaient qu’une prévision et qu’en Côte d’Ivoire l’inscription sur la liste électorale n’est pas obligatoire. Aussi martèle-t-il qu’il n’y aura plus de prolongation. « Nous ne pensons pas qu’il faille prolonger encore l’opération. Même si nous avions à le faire on serait amené à le faire et à le refaire. Nous n’allons pas prolonger et nous ne prolongerons pas. Nous devons respecter les délais constitutionnels et la CEI ne prendra pas de risque », a-t-il tranché.

La population électorale, selon le conférencier, est estimée à 6,2 millions d’électeurs. Il a annoncé que conformément aux textes qui régissent la CEI, la révision de la liste électorale reprend dès l’année prochaine et elle devra se poursuivre chaque année pour les élections de 2020.

SD à Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment