05232019Headline:

Côte d’Ivoire: L’on se souvient encore de cet épisode épique de l’élection municipale du 13 octobre 2018 au Plateau.

HUBERT KONAN KOFFI
Le Plateau n’est pas Daloa !
L’on se souvient encore de cet épisode épique de l’élection municipale du 13 octobre 2018 au Plateau. Des populations mobilisées et déterminées, ont fait obstacle de façon héroïque à un hold-up électoral, pour imposer la vérité des urnes et faire proclamer la victoire de leur champion : Jacques Gabriel Ehouo. Depuis il s’en est suivi plusieurs péripéties, avec une installation manquée, des manifestations de contestations, des poursuites judiciaires, l’emprisonnement du député Alain Lobognon qui est intervenu dans cette affaire etc…De nombreux événements qu’on aurait difficilement pu prédire sont survenus. Aujourd’hui après tout cela, il semble que ce soit maintenant le temps de l’accalmie et que poigne au bout du tunnel, la lumière salvatrice. En effet, l’installation du conseil municipal du Plateau serait prévue dans les tout prochains jours, comme l’annonce le site internet connectionivoirienne.net. Cette décision sage qui emmènerait à coup sûr une grande décrispation, donnerait au Plateau de revivre enfin. La commune asphyxiée par les conditions qu’impose une délégation spéciale aux moyens limités, est en train de mourir sans investissement, sans projet , sans développement et les populations ne savent plus à quel saint se vouer. Dans un tel contexte il est plus que jamais temps de permettre au conseil municipal qui a été élu à cet effet de se mettre au travail.
Il y aura probablement dans les prochains jours, la convocation de la réunion des conseillers devant permettre l’installation de Jacques Ehouo, le maire choisi par les populations. Dans cette éventualité il faut savoir que selon la proportionnelle, la liste du vainqueur de l’élection remplira les 20 premiers sièges du conseil et sera complétée par 5 membres de la liste défaite. C’est donc dire que rien ne devrait empêcher le candidat du PDCI d’être assis dans le fauteuil qui lui revient, si tout se passe comme il se doit. C’est là, justement à ce niveau, qu’il faut en appeler à la vigilance des uns et des autres, pour que de mauvaises surprises n’arrivent pas, sur le modèle de ce qui s’est produit à Daloa. Il nous revient que dans l’optique de la très prochaine installation du conseil, certaines personnes auraient en projet d’influencer à l’aide de moyens importants, les braves conseillers membres de la liste de Jacques Ehouo, afin que s’opère un renversement de situation. Non le Plateau n’est pas Daloa et si ce projet lugubre existe réellement, il faut que ses promoteurs y renoncent rapidement, car les conseillers de la liste gagnante savent d’où ils viennent et par quoi ils sont passés aux cotés de leur leader, ils ne trahiront pas la lutte. Il s’agit de personnes dignes qui savent que les populations comptent sur elles pour que l’espoir entretenu jusque là prenne enfin forme.
Hubert Konan Koffi.

RADIO pdci-rda

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment