07192024Headline:

Côte d’Ivoire : “l’URD préconise une transition depuis déjà plusieurs années”, dévoile Boni-Clavérie

Dans son interview sur AbidajnTV.Net le mercredi 2 décembre 2020, à Abidjan, la Présidente de L’Union Républicaine pour la Démocratie, à sa résidence, à Abidjan, a révélé que son parti politique préconise une transition depuis déjà plusieurs années.

Journaliste : L’opposition parle de la création d’un conseil national de transition alors que certains pays occidentaux ont reconnu le président Alassane Ouattara comme le président légitime de la Côte d’Ivoire à l’issue de l’élection présidentielle du 31 octobre dernier. Cela ne met-il pas fin au projet du CNT?

  • Danièle Boni : vous savez, nous cherchons à être cohérents avec nous-mêmes. Et puis vous êtes en train d’interviewer la présidente de l’URD et vous n’êtes pas sans savoir que l’URD préconise une transition depuis déjà plusieurs années. Alors le CNT Conseil National de Transition, qu’est-ce qui veut dire transition. Je sais que le Président Alassane Ouattara semble très allergique à ce terme de transition puisqu’il a fait savoir non il n’y aura jamais de transition, et c’est à mon avis, c’est peut-être un déni de la réalité politique parce que quand vous avez pays qui est fracturé, divisé qui est en souffrance, je ne crois pas que le dialogue à deux ou à trois soit suffisant pour régler et permettre l’élaboration d’un nouveau contrat social. D’abord vous avez de très nombreux organismes internationaux même les quelques pays qui ont reconnu l’élection du 31 octobre, tous l’accompagnent de ce souhait qu’ils formulent à savoir qu’il y est un dialogue inclusif pour permettre un climat de paix, de pouvoir s’instaurer .

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Entretien exclusif avec la présidente de l’URD, Mme Danièle Boni-Claverie sur AbidjanTV.Net

Notons que Affi N’Guessan, 67 ans, ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo, président du FPI a été arrêté dans la nuit du 7 novembre 2020. Il se rendait à Bongouanou, son fief, a affirmé Eddie Ane, cadre du parti. « M. Affi N’Guessan a été arrêté près de la frontière avec le Ghana. Il était en fuite », a confirmé une source gouvernementale, rappelant qu’il était recherché par les autorités pour son rôle dans la création du « Conseil national de Transition » (CNT).

Jusqu’a ce jour, Pascal Affi N’Guessan, ainsi que plusieurs autorités de l’opposition sont incarcérées attendant qu’un procès s’ouvre contre eux. Poursuivi par la Justice ivoirien , le Président l’UDPCI, Président de la Plateforme ac-en-ciel reste introuvable. Selon certaines sources proches du parti , il serait réfugié au Ghana voisin .

Sapel MONE

What Next?

Recent Articles