08212019Headline:

Côte d’Ivoire: Mahamadou Issoufou a rendu visite à Ouattara. Ce qui s’est réellement passé lors de la rencontre

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, était le 4 mai 2019, à Abidjan, dans le cadre d’une visite d’amitié et de travail. Sur le contenu des échanges qu’il a eus avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, Jeune Afrique (J.A) fait des confidences. Dans sa parution du 12 au 18 mai 2019, le média panafricain fait des révélations sur les différents points discutés par les deux hommes.

En effet, on apprend que d’importants sujets d’ordre économique, en l’occurrence celui portant sur le projet de la monnaie unique, ont été abordés par les deux chefs d’État, lors de leurs échanges. Et, ce n’est pas tout !

Selon l’hebdomadaire, le numéro 1 nigérien a partagé avec son homologue ivoirien, ses craintes relatives aux répercussions des crises soudanaise et libyenne, sur la sécurité dans la sous-région et plus particulièrement au Niger qui partage une frontière terrestre avec la Libye. Aussi, l’hôte d’Alassane Ouattara a plaidé auprès de lui, pour ensemble, adresser les défis sécuritaires qui se profilent avec ces tensions voisines. « Préoccupé par la montée des périls à la frontière nigéro-libyenne, il a plaidé pour une action concertée au sein de l’Ua sous la houlette de son président actuel, l’Egyptien Abdel Fattah Al Sisi, qui soutient le maréchal Khalifa Haftar (les deux hommes se sont rencontrés au Caire, le 14 avril) », livre le confrère. Qui apprend, en outre, que le patron de l’Exécutif ivoirien a, en guise de réponse, assuré de sa disponibilité à accompagner les initiatives allant dans le sens de la résolution des problématiques sécuritaires auxquelles se verra confronter la région. Il s’est ainsi engagé, au niveau local, à travers l’Union africaine (Ua), à appuyer les politiques et stratégies qui seront éventuellement mises en œuvre pour faire face à ces défis sécuritaires. Alassane Ouattara a parallèlement fait part de son ambition de mettre à profit la présence de la Côte d’Ivoire au sein du Conseil de sécurité de l’Organisation des nations Unies (Onu), pour aider dans ce sens.

Lire sur linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment