09212019Headline:

Côte d’Ivoire: Mamadou Koulibaly ” pensons au dénuement de nos universités ”

En ce début de semaine, pensons au dénuement de nos universités où:

• l’enseignant a remplacé le professeur.
• le métier a pris la place de la vocation.
• le financement se résume au budget.
• la bourse devient aumône.
• la qualité, un accessoire.

C’est pourquoi il faut y investir massivement, méthodiquement, avec une gestion rigoureuse et non fonctionnarisée des personnels des universités, de leurs finances, des carrières des enseignants et l’encadrement des étudiants.

Cela implique que les dirigeants et enseignants de l’université doivent mériter leurs rangs de leurs pairs, selon la qualité et la quantité de leurs productions scientifiques, et non pas être nommés par des ministres et gouvernements, selon des simples critères politiques et/ou administratifs. Il faut restaurer ces libertés et franchises académiques.

Bon début de semaine à chacun d’entre vous!

Lider

connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment