12082019Headline:

Côte d’Ivoire: Mamadou Traoré charge Ouattara, “vous avez dit bilan inattaquable”

El Hadj Mamadou Traoré, farouche défenseur de Guillaume Soro, a encore bandé les muscles contre Alassane Ouattara. L’ancien directeur général de l’Institut national de formation sociale (INFS) s’en est pris au bilan de l’actuel chef de l’État en dénonçant l’emprisonnement de certains individus “pendant plus de huit mois sans aucun procès”.

Le fossé entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara ne fait que s’agrandir au fil du temps. Le président de la République et son ancien Premier ministre ont déterré la hache de guerre depuis le 8 février 2019, à la démission du député de Ferké de son poste de président de l’Assemblée nationale. Les proches des deux hommes ne manquent aucune occasion pour mener la bataille au nom de leur leader. El Hadj Mamadou Traoré, proche de Guillaume Soro, ne se fait pas prier pour tirer à boulets rouges sur Alassane Ouattara et le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Vendredi 22 novembre 2019, il a “craché” sur le bilan du président ivoirien à travers une publication sur sa page Facebook. Nous vous proposons l’intégralité de ses propos :

Nous avions prévenu qu’à l’heure du bilan, nous allons les attaquer sur leur bilan qu’ils trouvent inattaquable.

Questions.

Mettre des gens en prison sur la base d’accusations dont on ne peut présenter des preuves , les maintenir en prison pendant plus de 8 mois sans aucun procès et refuser de les soigner lorsqu’ils sont malades est-ce respecter les droits de l’homme ?

Les droits de l’homme sont-ils respectés en Côte d’Ivoire à l’heure du bilan ?

Je dirai NON.

C’est pourquoi en octobre 2020,il faut les sanctionner dans les urnes pour cette violation des droits de l’homme.

Les prisonniers pro-Soro ainsi que tous ces prisonniers inconnus qui croupissent à la MACA sont l’illustration parfaite de cette violation des droits de l’homme dans notre pays.

Vous avez dit bilan inattaquable

Vous avez ici la réponse.

Courage à vous braves hommes !

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment