10232021Headline:

Côte d’Ivoire: Marcel Amon-Tanoh prêt à se lancer dans la course pour la présidentielle d’octobre 2020

Marcel Amon-Tanoh, l’ancien ministre des Affaires étrangères d’Alassane Ouattara semble prêt à se lancer dans la course pour la présidentielle d’octobre 2020, son slogan de campagne étant prêt.

L’homme se prépare depuis sa démission du gouvernement, le 19 mars 2020. A en croire des proches de cet ancien directeur de cabinet d’Alassane Ouattara, l’homme a décidé de se lancer dans la course pour la présidence de la République. Il prépare à cet effet, minutieusement sa campagne. Dont le slogan est déjà prêt. « Ensemble » tout simplement. « Nous voulons un chef, dont la solidarité est spontanée. Dont la compassion est sincère, dont l’humilité est profonde. Et la fraternité est plurielle. Nous voulons un chef qui a du cœur. Un chef qui nous met ensemble « , tel est le thème de la future campagne de MAT. Une indiscrétion qui a fuité dans deux vidéos timidement relayées sur certaines plateformes, en guise de test.

Le slogan de campagne, les termes de référence, etc. mis au point par son équipe de campagne sont fin prêts. L’ex-matière grise du RHDP affine ses dernières armes de combat, avant de se lancer. Un rival potentiel d’Amadou Gon Coulibaly, grand favori de la présidentielle, en sa qualité de candidat du parti au pouvoir.

Proche parmi les proches d’Alassane Ouattara, Marcel Amon-Tanoh a été de tous les combats du Rassemblement des Républicains (RDR), d’Alassane Ouattara. Puis, en sa qualité de directeur de cabinet d’Alassane Ouattara, avant et après son accession au pouvoir, il a également pris une part active dans les batailles qui ont conduit Alassane Ouattara au palais présidentiel d’Abidjan.

Mais contre toute attente, il a annoncé en mars 2020, sa démission du gouvernement. » En tant qu’homme public ayant assumé de nombreuses responsabilités, au service de mon pays, je me dois de m’adresser à vous directement, pour vous informer de ma démission du gouvernement « , a-t-il écrit sur sa page facebook, le 19 mars 2020, en pleine crise du Covid-19. Depuis cette démission, des langues se sont déliées pour annoncer qu’il serait intéressé par la presidentielle. Avec la mise au point de ce slogan de campagne, il n’y a plus de doute sur cette ambition presidentialiste du fils de la région du Sud-Comoé.

Lire sur Afrik soir

Comments

comments

What Next?

Related Articles