10222017Headline:

Côte d’Ivoire /Mutinerie à Bouaké: Des officiers militaires en danger !

Des militaires qui réclament des augmentations de salaires contrôlaient vendredi soir la deuxième ville de Côte d’Ivoire, Bouaké, capitale de l’ex-rébellion armée, tirant à l’arme lourde et semant la peur parmi une population terrée chez elle, malgré l’appel au calme du gouvernement.

Réputée pour sa rigueur et sa discipline légendaire, l’armée ivoirienne est-elle en train de perdre ces valeurs? Tout porte à le croire car, selon des sources du quotidien le temps,  des officiers  de l’armée ivoirienne ont encore fait les frais des manifestations des militaires mécontents le jeudi à Bouaké. La résidence du général Gaoussou Soumahoro, commandant des forces terrestres de côte d’ivoire, n’a pas été épargnée. Selon la même source, après des tirs nourris, les soldats ont chassé tous les officiers du 3è bataillon et du camp génie de regagner leur poste. Les mutins se seraient rendus peu de temps après dans les locaux de l’université Alassane Ouattara de Bouaké situé juste en face de la caserne pour emporter des véhicules de type 4X4. En attendant l’arrivée du ministre Donvahi, l’indiscipline et l’anarchie est en train de franchir un seuil très considérable. Une situation à prendre à bras le corps par les autorités ivoiriennes au risque de replonger dans une crise sans merci.

autre source

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment