10192017Headline:

Côte d’Ivoire: Nadine Gnéba La directrice des ressources humaines de la présidence rejetée par sa communauté /les raisons

 presidence
Nadine Gnéba est la directrice des ressources humaines (DRH) à la présidence de la République de Côte d’Ivoire. Elle manœuvre en ce moment pour être élue députée RDR de la circonscription électorale de Yocouboué et de Lauzoua, dans le département de Guitry (région du Loh-Djiboua). Malheureusement, les chefs de Yocouboué et Lauzoua s’opposent à sa candidature. Ils ont alors adressé un courrier au secrétaire général par intérim du parti présidentiel Amadou Soumahoro pour récuser Nadine Gnéba. «Monsieur le secrétaire général, il nous revient, de sources bien informées, que dame Nadine Gnéba, directrice des ressources humaines à la présidence de la République, est au centre d’une manigance conçue et mise en œuvre par des mains occultes à la présidence et tendant à imposer celle-ci, d’abord comme candidate du RDR aux prochaines législatives, et plus tard, comme députée de la circonscription électorale de Yocoboué-Lauzoua. Sur ce que nous qualifions de complot mais que nous vous savons ignorer, nous, chefs des villages des sous-préfectures de Yocoboué et Lauzoua voudrions, par la présente, vous faire part de notre indignation et élever une très vive protestation », mentionne le courrier dont copie est parvenue à Abidjanactu.

Les chefs des villages et campements des sous-préfectures Yocouboué et Lauzoua ont même lancé une pétition pour recueillir les signatures de ceux qui s’opposent à la candidature de Nadine Gnéba. Les dépositaires des us et coutumes de ces villages et campements soutiennent par ailleurs que la candidate du RDR est originaire de Gagba, localité de la circonscription électorale de Guitry-Dairo et non de Yocouboué, encore moins de Lauzoua. « Autant la loi permet que tout citoyen puisse faire acte de candidature dans la circonscription de son choix, autant elle ne permet pas d’imposer un député. En effet, le vote consistant à solliciter le suffrage des électeurs, tout candidat, pour espérer gagner une élection, doit avoir un lien de rattachement ou de rapprochement avec la circonscription électorale où il se présente. Dans notre cas, Nadine n’est pas la candidate naturelle des localités considérées. Et, sachant que cette candidature se heurterait à la résistance populaire, l’on la présente comme la candidate de la présidence pour intimider », ajoute le courrier.

Un autre fait majeur dans cette affaire, c’est que dame Nadine Gnéba est tête de liste alors qu’elle a déposé ces dossiers une semaine après la date butoir des dépôts de dossiers. « Au total, nous ne pensons pas, dans un contexte actuel, que dame Nadine soit la personne la mieux indiquée pour porter le flambeau de votre parti dans nos localités. Son parachutage contesté par toute la population constitue une véritable menace à la paix et à la concorde sociale et ne présage pas son succès aux élections », prédisent les chefs traditionnels.

Anel’G

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment