11212019Headline:

Côte d’Ivoire: « Ouattara a bel et bien gagné l’élection en 2010 », Mamadou Traoré

Mamadou Traoré, l’un des fidèles lieutenants de l’ex-patron du Parlement ivoirien Guillaume Soro s’est résolu à mettre fin à la polémique autour du véritable gagnant de l’élection présidentielle de 2010. S’adressant aux partisans de l’ex-chef d’État ivoirien “déchu” Laurent Gbagbo, Mamadou Traoré n’y est pas allé par 4 chemins. “Celui qui a gagné l’élection présidentielle de 2010 s’appelle Alassane Ouattara”, a fermement déclaré le proche de Guillaume Soro, dans une publication sur sa page Facebook. La semaine dernière, faut-il le rappeler, Pr Gnaoulé Oupoh, un cadre du Front populaire ivoirien (FPI) proche de Laurent Gbagbo invitait vivement Guillaume Soro à dire toute la vérité concernant le véritable vainqueur de la présidentielle de 2010. Une élection qui, l’on le sait, s’est déroulée dans des conditions “calamiteuses” et dont les conséquences furent un désastre. Plus de 3000 personnes avaient perdu la vie selon un bilan officiel. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara revendiquant chacun la victoire.

Ci-dessus la publication de Mamadou Traoré

À tous nous amis GOR qui nous demandent de dire la vérité sur le nom de celui qui a gagné les élections de 2010 afin de bénéficier de leur pardon, je voudrais leur dire ceci: Celui qui a gagné l’élection en 2010 s’appelle Alassane Ouattara.

Même si nous sommes en palabre avec lui ,nous n’allons pas mentir pour faire plaisir à ceux dont nous convoitons les voix.

Si après cette vérité certains d’entre eux décident de ne pas accepter notre pardon, il faut qu’ils sachent que le pardon divin est pour nous le plus important.

C’est par humilité que nous demandons pardon pour nos erreurs.

Sinon, nous ne sommes pas les seuls coupables des crises politiques que nous avons connues.

À ceux des GOR qui rêvent également de nous voir nous les Soroistes ,en découdre avec le pouvoir par des armes pour leur plus grand bonheur, qu’ils aient le moral.

Nous ne prendrons plus les armes ni pour nous-mêmes ni pour quelqu’un d’autre.

Nous l’avons fait hier et aujourd’hui ceux pour qui nous avons pris ces armes nous traitent de terroristes et de djihadistes.

Ceux qui jouissent aujourd’hui de notre prise des armes nous récompensent aujourd’hui par l’ingratitude.

Et après avoir passé tout le temps à demander pardon aux ivoiriens qui ont souffert de notre action, plus question pour nous de commettre les mêmes erreurs.

Si c’est à ce schéma que ces GOR rêvent, qu’ils déchantent.

Plus question pour nous de régler nos problèmes avec nos adversaires politiques à travers des armes.

Nous allons les chasser du pouvoir de la manière la plus démocratique.

Nous n’allons pas faire comme les GOR qui ont profité de la junte militaire pour s’installer au pouvoir.

Nous n’allons pas faire comme nos amis du Restaurant qui ont profité de la rébellion pour s’installer au pouvoir.

Nous avons décidé de faire la politique autrement.

Et faire la politique autrement depuis ces deux décennies, c’est de battre son adversaire à la loyale aux urnes ,sans effusions de sang, et faire avec lui,pour la première fois de l’histoire de notre pays , une passation de charges en bonne et due forme.

C’est le défi que nous nous sommes lancé.

Et Inch- Allah ,nous y arriverons.

Donc, à tous ceux qui rêvent d’un affrontement armé entre nous et nos gars du Restaurant, qu’ils déchantent.

Nous ,on n’est plus dans ça !

Mais en octobre 2020,on va les terrasser jusqu’à ce qu’ils mordent la poussière.

Est-ce que vous connaissez l’enfant là qu’on appelle Guillaume Soro?

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment