11132018Headline:

Côte D’Ivoire : Ouattara annonce être prêt pour un gouvernement sans le PDCI

Côte D’Ivoire : Ouattara prêt pour un gouvernement sans son alllié le PDCI
Face aux clashs entre le Rassemblement des Républicains (RDR), le parti d’Alassane Ouattara, et ceux du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) présidé par Henri Konan Bédié, des militants des deux partis phares du RHDP, ceux du RDR en particulier, et certains observateurs, ont invité le PDCI à sortir du gouvernement.

La question a suscité beaucoup de débats notamment sur les réseaux sociaux. D’aucuns ont répondu que le PDCI ne sortira point du gouvernement, d’autant plus que le RDR ne l’a pas fait avec les pouvoirs Robert Guéi et Laurent Gbagbo, malgré leur désaccord. Sinon que le RDR sorte de lui-même le PDCI du gouvernement.

Si jusque là ce voeu des cadres du RDR de voir le PDCI sortir du gouvernement se fait de façon officieuse ou par des voix qu’on pourrait qualifier de non officielles, la dernière sortie du président Ouattara lors du 4e congrès extraordinaire du RDR laisse présager que ce vœu est plus que certain de se réaliser. L’on pourrait voir un gouvernement sans le PDCI. Et le chef de l’Etat semble prêt à le faire.

En effet, du haut de la tribune du 4e congrès extraordinaire du RDR, le samedi 5 mai 2018, au palais des sports de Treichville, le président Ouattara a annoncé un futur gouvernement dont il conditionne l’entrée à l’adoption du parti unifié, dira-t-on vision RDR. Le président de la république a clairement déclaré que ceux qui s’opposent au parti unifié ne feront pas partie de son prochain gouvernement.

« Nous attendons la validation de l’accord politique et du statut pour former un gouvernement de rassemblement du RHDP qui comprendra tous les partis membres du RHDP comme cela a été le cas par le passé… Je suis très clair, le RHDP se constituera avec ceux qui le voudront bien, ce n’est pas une obligation. Oui, le RHDP se constituera avec ceux qui le voudront bien ».

Puis de préciser d’emblée que l’UPCI qui a rejeté le projet du parti unifié du RHDP ne fera pas partie de ce gouvernement. « C’est son droit, donc ce parti ne fera pas partie du gouvernement du RHDP que j’ai l’intention de former dans les prochaines semaines », a dit le chef de l’Etat.

Ouattara s’adresse-t-il réellement à l’UPCI, ou au MFA ou à l’UDPCI ? Visiblement non ! Vu que ces partis ne sont pas représentés dans l’actuel gouvernement formé après le clash des élections législatives de 2016, et que cette absence n’empêche pas Ouattara de gouverner. Après tout, que valent ces partis dans le RHDP ? Rien !

En tout cas, c’est ce que démontre jusque-là l’attitude du RDR envers eux. Il peut donc s’en passer aisément. Ce qui n’est pas le cas du PDCI qui constitue cette force sans laquelle Ouattara ne serait jamais au pouvoir. Et le RDR est conscient qu’un divorce actuel avec le PDCI lui sera fatal. Puisque lui-même le dit : « Désormais en Côte d’Ivoire, aucun parti ne peut gagner seul une élection ».

A la vérité, l’on peut croire que Ouattara s’adresse, mais de façon indirecte, au PDCI où des cadres se montrent très hostiles à l’idée du parti unifié tel que veut Ouattara. En d’autres termes, si le PDCI veut continuer d’être dans le gouvernement annoncé dans « les prochaines semaines », il doit dire oui au parti unifié vision RDR. Pour cela, le PDCI n’a que quelques semaines pour se décider.

Or jusque-là, le PDCI n’a pas encore annoncé un congrès extraordinaire pour se décider, comme l’ont fait le RDR et l’UPCI, et attendent de le faire l’UDPCI et le MFA. Que va donc faire le PDCI ? Se contentera-t-il d’une simple déclaration ? La question reste posée. Dans le cas contraire, il est plus que certain, vu l’empressement du président Ouattara qui annonce son gouvernement bientôt, qu’il le fera sans le PDCI. Les semaines à venir nous situeront.

 

ivoirematin.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment